L’Union des impactés de Souapiti attire l’attention du CNRD sur leur calvaire quotidien

2 months ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

L’Union des impactés de Souapiti était face à la presse ce mercredi 3 novembre 2021 à Conakry. Objectif, exposer les difficultés auxquelles ils font face quotidiennement et attirer l’attention des nouvelles autorités sur leur situation.

La construction du barrage de Souapiti impacte les préfectures de Dubréka, Kindia, Télimélé et Pita. Plus de 20 mille habitants sont touchés par la montée des eaux. Une situation qui occasionne des naufrages et empêche les sinistrés qui vivent de la terre à faire de la culture. « Face à indifférence des dirigeants déchus, nous nous sommes retrouvés dans une situation inimaginable, appauvrissante et très inquiétante pour l'avenir proche ; Soulagées par cette nouvelle indépendance du 5 septembre 2021 qui suscite l'espoir chez plus d'un guinéen, nous les impactés de Souapiti, avec un cœur meurtri et saignant, vous informons aujourd'hui encore, qu'en plus des cas de morsures de serpent plusieurs fois annoncés dans la zone ; du manque d'infrastructures sanitaires, scolaires, culturelles et du vivre ; du manque d'association des P.A.P, d'indemnisation et de transparence ; du manque de voies d'accès causé par la monté incontrôlable des eaux ; du naufrage qui avait coûté la vie à feue Thierno Ramata Goulin-gaa, le Mercredi 07 octobre 2020 entre les villages woundeyah et khoulfa/Dubréka; de l'assiduité du séisme et de ses dégâts dans les zones impactées par le Barrage hydroélectrique de Souapiti ; Qu'à 13 h pile du Samedi 30 Octobre 2021, C'est produit de nouveau un naufrage de barque à Souguekourou-Toumania/Télimélé, qui avait à bord 13 personnes qui ont heureusement survécu, même s'elles ont perdu complètement tous ce qu'elle possédaient au moment du drame y compris les (4) motos et autres.. ; A la même date au même moment, comme toujours d'ailleurs, le séisme a eu lieu dans plusieurs villages de la zone, Tènė-Kansa, Warakhalan/Kindia... d'où, l'effondrement d'une maison nous a été rapporté par nos antennes» relate le coordinateur de l’union des impactés maitre Oumar Aissata Camara.

Depuis l’arrivée des nouvelles autorités, ces victimes ne se sont pas limitées là. Elles ont cherché à attirer l’attention du CNRD, c’est pourquoi, le coordinateur indique « Nous annonçons à toutes les autorités, principalement à Monsieur le Président du CNRD, Président de la république, que s'il est meilleure de prévenir que de guerrier, alors le moment est encore opportun de s'intéresser au dossier Souapiti et d'y venir consoler les 20 miles Personnes impactées en voyant physiquement les dégâts» ajoute-il.

Ces victimes ont enfin exprimé leur disponibilité à oeuvrer pour la démonstration de la vérité, l'administration de la justice, le développement de la Guinée et le maintien de la paix.

MLT, guineetimes.com   

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap