L’armée malienne annonce la mort d’un chef islamiste recherché par les Américains

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Les forces maliennes ont tué Abou Huzeifa, un commandant d’une filiale ouest-africaine de l’État islamique, au cours d’une opération de grande envergure dans la région de Ménaka, dans le nord du pays, ont déclaré les autorités maliennes dans un communiqué lu lundi à la télévision publique.

La mort de Huzeifa dimanche a été confirmée après l’opération dans le secteur d’Indelimane de la région, ont dit les forces maliennes, sans donner plus de détails.

Le programme Rewards for Justice du département d’État américain offre une prime allant jusqu’à 5 millions de dollars pour des informations sur Huzeifa pour sa participation présumée à une attaque en 2017 au Niger voisin qui a tué quatre soldats américains et quatre soldats nigériens.

Au cours de la dernière décennie, des attaques menées par des groupes liés à Al-Qaïda et à l’État islamique ont tué des milliers de personnes au Mali, au Niger et au Burkina Faso voisin, déstabilisant la région centrale du Sahel en Afrique de l’Ouest.

La crise sécuritaire et humanitaire a déplacé plus de 3 millions de personnes dans la région, selon l’Organisation internationale pour les migrations.

AFP

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap