L’ancien président de la CEPI de Dalaba dément le ministre Mory Condé : ‘’il n’a pas dit la vérité’’

1 week ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation a révélé lundi ce que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et ses démembrements dépensaient sous l’ancien régime. Mory Condé, à titre d’exemple, affirme que les frais de location du siège du démembrement de la CENI à Dalaba s’élèvent à 76 millions de francs guinéens par mois.

"

L’ancien président de la Commission électorale préfectorale indépendante (CEPI), Mamadou Pathé Barry, a apporté un démenti catégorique à la sortie du patron du département de l’administration du territoire et de la décentralisation.

‘’Depuis 2013 à Dalaba, nous payons 1 900 000 GNF par mois au lieu de 5 000 000 GNF. Nous n’avons jamais payer plus de 1 900 000 GNF. Donc tout ce qui a été dit par le ministre, je m’inscris en faux. C’est archi faux et je peux donner des preuves’’, indique-t-il, démentant ainsi avec force le ministre Mory Condé dans les Grandes gueules de la radio Espace FM.

Il assure que ‘’le Crédit rural peut donner des preuves parce que nous sommes payés à travers le Crédit rural. Quand les fonds sont débloqués par la CENI, on les déposer au Crédit rural, ce dernier nous envoie des codes et nous allons à la caisse pour recevoir l’argent’’.

Le siège de la CEPI à Dalaba est composé d’un bureau et d’un magasin, à l’en croire. Il insiste sur le fait que le loyer mensuel coute à l’Etat 1,9 million GNF.

‘’C’est une maison de 3 chambres, une douche, un salon et une cuisine. On a un magasin qu’on paye à 600 000 GNF par mois. Le bureau nous coute 1 300 000 GNF. Le total fait 1 900 000 GNF’’, persiste et signe M. Barry qui se dit prêt à brandir les preuves partout où besoin sera.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/[email protected]

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap