Kindia : Les autorités locales incinèrent près de trois tonnes de chanvre indien

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Une grande qualité de chanvre indien a été saisie entre la préfecture de Forécariah, Coyah et Kindia. Cette opération réalisée au mois de juin dernier a été rendue possible grâce à une patrouille mixte composée des différents services de sécurité.

Le convoyeur de ces 2 tonnes et 700 kilogrammes de chanvre indien a été jugé et condamné à un an de prison par le tribunal de première instance.

C’est en exécution de cette décision du tribunal de Kindia qu’aujourd’hui, le conseil régional de défense présidé par le gouverneur de la région dont le procureur de la République de première instance de Kindia est membre a décidé de l’incinération de la substance.

Pour le colonel Youssouf Kaba, Commandant de la première région militaire de Kindia, cette opération est l’œuvre des forces de défense et de sécurité. “Cette qualité a été saisie grâce à la synergie d’action des hommes en uniforme. C‘est la quatrième fois que nous assistons à une telle opération de grande envergure. Cela prouve à suffisance que nos hommes font bien leur travail. Nous allons continuer à traquer les bandits de grand chemin. Notre mission, c’est d’ailleurs la défense de l’intégrité du territoire national. Partout où ils seront, nous allons les poursuivre et les traduire en justice >>, a dit-il.

Présent à la cérémonie d’incinération, le procureur de la République près le TPI de Kindia, a, pour sa part, salué les efforts fournis par les agents des forces de défense et de sécurité dans le cadre de la saisie de cette substance. Ajoutant que la lutte contre le trafic de drogue est devenu désormais un comportement des forces de défense et de sécurité.

C’est pourquoi le gouverneur de la région administrative de Kindia, le général Ibrahima Khalil Condé, a tenu à rassurer les autres services déconcentrés que les trafiquants seront mis hors d’état de nuire.

“Nous demandons la collaboration de la population avec nos hommes pour l’intérêt de la nation. Nous allons entamer un ratissage qui n’épargnera aucune personne suspectée.

Il faut rappeler que cette opération d’incinération s’est déroulée dans le district de Séguéya à environ 5 kilomètres du chef-lieu de la préfecture.

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap