Kindia : c’est parti pour la restauration des têtes de plusieurs sources des barrages hydroélectriques

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Il s’agit des têtes de sources des barrages hydroélectriques de Garafiri, Donkéah, Banéah et grandes chutes qui seront restaurées en République de Guinée. Le lancement de cette campagne s’est tenue ce jeudi 9 mai 2024 à Debelé, dans la sous-préfecture de Mambia, préfecture de Kindia. Elle a été présidée par le secrétaire général du ministère de l’Energie de l’Hydraulique et des hydrocarbures.

C’est à la grande chute de Balewondy, dans le secteur 113 que les acteurs de l’énergie, de l’environnement et plusieurs responsables évaluant dans ledit secteur se sont retrouvés pour lancer cette campagne de restauration des têtes de sources des barrages hydroélectriques en Guinée. Dans son discours, N’Fanly Diaby, le Directeur Général par intérim de la société Électricité de Guinée (EDG) s’est exprimé en ces termes: « L’objectif majeur de cette démarche est de réhabiliter les fonctionnalités écosystémiques des têtes de sources des barrages hydroélectriques afin d’améliorer la desserte en courant dans notre pays. Cela passe par une nouvelle politique énergétique redynamisée et optimisée qui nous permettra d’améliorer au quotidien la satisfaction de la clientèle dans toutes ses composantes et ainsi rendre EDG plus compétitive sur le marché sous-régional de l’électricité issue des énergies renouvelables. Nous allons reboiser environ 50 hectares de terres dégradées, mobiliser et impliquer plus de 1000 jeunes issus des organisations communautaires de base (OCB) pour la surveillance et l’entretien des plantations. Par le biais de ces ONG participantes, nous formerons et sensibiliserons tous les acteurs et parties prenantes du projet sur la protection des ressources forestières ainsi que de leur sauvegarde.Cette synergie d’actions entamée aujourd’hui donnera un souffle nouveau, une nouvelle image de chaque acteur engagé dans cette démarche et cela ne passera pas inaperçu. Nous en sommes tous convaincus. Alors, protégeons notre environnement pour sauver nos vies ».

Pour sa part, le secrétaire général du ministère de l’énergie de l’hydraulique et des hydrocarbures, Ahmed Sekou Keïta, a invité tous les acteurs et les populations des localités se trouvant aux environs de ces barrages ou des sites qui seront boisés à s’impliquer pour le suivi. « C’est un événement de grande portée environnementale que nous posons aujourd’hui en procédant au lancement de la campagne de reboisement initiée cette année par la société Total Energies Guinée qui a décidé de s’investir pour la protection de l’environnement en luttant de façon efficace et efficiente contre les changements climatiques. En effet, pourquoi reboiser? Le reboisement permet de maintenir l’équilibre de l’ensemble des services écosystémiques provenant des espaces forestiers, qu’ils soient économiques, culturels, environnementaux, ou sanitaires. La mise en œuvre de cette activité de reboisement contribue à la réalisation des enseignements de notre pays face aux changements climatiques. Pour notre département de l’énergie, il participe à la protection des têtes de sources de nos fleuves qui sont essentiels à notre système de production électrique. Il est su de toutes et de tous, qu’aujourd’hui, beaucoup de nous cours d’eau sont menacés de disparition, causée par les effets de déforestation. C’est pourquoi les activités de reboisement sont aussi importantes pour assurer un développement durable de nos populations tant en milieu rural qu’urbain. Je profite de l’occasion, pour lancer un appel solennel à toutes les parties prenantes, autorités à tous les niveaux, élus locaux, services techniques, société civile et populations pour un engagement à défendre avec la dernière énergie ce que nous avons en commun : l’environnement, ce qui passe nécessairement par l’implication de toutes et de tous », a lancé Monsieur Ahmed Sékou Keïta.

Au cours de cette campagne de restauration des têtes de sources des barrages hydroélectriques qui démarre le mois de juin prochain pour une durée de 2 ans, 50 hectares seront reboisés dont 13 hectares pour la grande chute de Balewondy, dans la sous-préfecture de Mambia.

Aboubacar Dramé, correspondant regional à Kindia

+224 623 08 09 10

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap