KANKAN : un présumé voleur de moto battu à mort par une foule en colère

3 days ago 9

L’interdiction par le chef de l’État de la vindicte populaire est loin d’être respectée à Kankan, où le phénomène est particulièrement récurent. Le mardi 12 janvier, aux environs de 19 heures, un voleur présumé, âgé de près de 20 ans a été battu jusqu’à ce que la mort s’en suit. Les faits se sont déroulés au quartier Banankoroda dans la commune urbaine, rapporte le correspondant du Djely en Haute-Guinée. 

Selon les témoins interrogés sur place, le jeune homme aurait tenté de voler une moto de marque Néo et est tombé au mauvais moment. « Il était venu avec un ami sur une moto. Dès qu’ils sont arrivés, il est descendu de leur moto et a fait le tour de celle qu’il voulait prendre en complicité avec son ami. Mais puisqu’il y avait encore beaucoup de jeunes, notamment des conducteurs de moto-taxis, ils l’ont remarqué. Et dès qu’il a touché la moto pour la dérober, quelqu’un a crié au voleur et c’est ainsi qu’une foule est venue le bastonner. Les gens ont quitté le marché Dibida et d’autres de Banankoroda. Ils n’ont pas eu pitié de lui, car le phénomène de vol est fréquent ici. Et plus d’une heure après sa bastonnade, il est mort dans un fossé », a relaté Cissé, un témoin de la scène.

Dans la cité de Nabaya, c’est le troisième cas de lynchage mortel de présumés voleurs, en l’espace de deux mois. Avant Banankoroda, il y a eu des vindicts populaires à Morioulén et à Senkefara 1, en décembre dernier.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap