Kankan : Pénurie de pain, une miche vendue jusqu’à 3000 fg

4 weeks ago 24

Les conséquences des violences post-électorales que connaît la Guinée se ressentent sur le marché tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays. A Kankan, les citoyens sont, depuis quelques jours, confrontés à une pénurie de pain sans précédent. Les rares vendeurs qu’on rencontre dans les marchés offrent une miche de pain entre 2500 fg à 3000 francs guinéens au lieu des 2000 gnf habituels. Pour justifier la hausse, les responsables de la boulangerie évoquent la hausse du prix de la farine.

« La cause de cela, c’est la hausse du prix de la farine sur le marché. Avant on achetait la farine BRAVO à 270 000 FG mais aujourd’hui c’est entre 350 000 FG et 370 000 FG. La farine AGB est vendue à 400 000 FG. Je pense que c’est à cause des grèves que le prix de la farine a augmenté. »

Fatoumata Kanté, vendeuse de pain au marché Dibida, revend son pain à 2500 FG la baguette au lieu de 2000FG. « C’est le prix de la farine qui est monté, c’est pour cela que je vends mon pain à 2500 FG. Je prends au four à 2200 FG et je revends à 2500 FG au marché. »

Mamadou Aliou Sow, consommateur, peste contre cette augmentation. « Le pain, c’est une chose qu’on a l’habitude d’acheter à 2000 FG. Si aujourd’hui, on nous dit que le prix est monté à 3000 FG, je pense que ça n’est pas à notre avantage. Il nous sera difficile de s’habituer à ce prix-là».

Aly Badra Traoré, le président des boulangers de la ville, a lancé un appel à maintenir le prix d’antan pour la satisfaction des citoyens.

Abdoulaye Sylla

Lire L Article En Entier