Kankan : le SGAR lève la suspension de Karamo Solo, premier revers pour les chefs religieux

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

La cité religieuse de Kankan, 2è ville de Guinée, est sur des braises ardentes à cause de l’érudit Elhadj Souleymane Sidibé ”Karamo Solo”.

Suspendu le 31 mai dernier par les responsables -préfectoral et communal- des Affaires religieuses de Kankan de toutes les activités religieuses pour “comportement antireligieux”, l’érudit -donné proche du président de la transition- est en passe de gagner son bras de fer qui l’oppose aux chefs religieux de Kankan.

Contre toute attente, c’est un  courrier du Secrétariat général des Affaires religieuses non signé qui demande la levée de suspension qui frappe Elhadj Souleymane Sidibé et son association.

« Le Secrétariat Général des Affaires Religieuses a pris connaissance de la Décision de l’Inspection Régionale des Affaires Religieuses de Kankan relative à la suspension des activités de l’association Nourdine Islam et de son Président, Elhadj Souleymane SIDIBE.

En référence à sa lettre N° 00295/SGAR/CAB du 05 mai 2024 relative à la nécessité du maintien de la paix et de la quiétude sociale dans la belle cité de Nabaya et dans le souci d’un examen diligent de ce contentieux socio-religieux dans les plus brefs délais, le Secrétariat Général des Affaires Religieuses ordonne la levée de la suspension des activités de l’association Nourdine Islam et de son président, Elhadi Souleymane
SIDIBE; l’interdiction de tout rassemblement de foule à caractère religieux de la part de l’association susmentionnée et, l’envoi d’une mission de médiation dans les prochains jours à kankan », ordonne le SGAR. Alors que que le même département avait adressé une correspondance au gouverneur de région pour l’informer avoir pris acte de la décision de ses responsables à Kankan et demande aux autorités de prendre toutes les mesures idoines pour la quiétude dans la cité.

Cerise sur le gâteau, la Haute Autorité de la Communication (HAC) saisie d’une plainte du chef religieux a adressé un avertissement à la radio Nourdine islam de l’érudit Karamo Solo et suspendu son directeur général pour cinq mois.

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap