Kankan, assise sur une "poudrière"? L'exaspération monte, Alpha Condé interpelé

1 week ago 17

KANKAN-Considérée comme étant la deuxième ville du pays, Kankan et ses habitants soufflent le "chaud et le froid". L'exaspération s'amplifie dans cette ville qui a offert plus de 200.000 voix à Alpha Condé lors de l'élection présidentielle d'octobre dernier. C'est comme si la cité Nabaya est assise sur une poudrière dont nul ne sait, quand est-ce elle va exploser.

A l'instar de plusieurs du pays, cette grande agglomération souffre le martyr. Kankan est durement frappée le "manque d'eau, d'électricité" sans compter la paupérisation qui s'accentue et le désœuvrement chez les jeunes.

La colère monte. Les derniers évènements enregistrés dans la ville est révélateur du climat de mécontentement général qui mine la capitale de Haute Guinée. Ses habitants qui ont applaudi la victoire d'Alpha Condé pour un troisième mandat, ruminent leur colère face aux difficultés quotidiennes auxquelles, ils sont confrontés. Ils ne manquent pas d'ailleurs d'interpeller le chef de l'Etat. Attention au retour du bâton.

Ces derniers temps, on assiste à une coupure intempestive du courant électrique et un manque criard d'eau potable dans la commune urbaine de Kankan. Les robinets sont à sec depuis des semaines. Exaspérés par cette situation qui perdure, de nombreux citoyens de ville de Kankan, fief traditionnel du parti au pouvoir RPG arc-en-ciel, ne cachent plus leur ras-le-bol.

 «Vraiment, nous avons toujours été des militants du RPG. Mais, aujourd'hui, on n’arrive pas à avoir le courant électrique normalement et le problème d'eau dans Ville on n'en parle pas. Il faut que le gouvernement fasse de l’effort. Nous appelons le président Alpha Condé à revoir la situation », a interpellé Lamine Fofana, citoyen rencontré dans les alentours du marché Sogbé.

Lire  aussi-Affrontements à Kankan : "un jeune blessé par balle", selon des manifestants

Quant à Moussa Sidibé, il demande au chef de l’État à prendre en compte les préoccupations des populations de Kankan. " Nous les kankanais, on ne s'aiment pas nous-mêmes. On devrait mener ce combat depuis fort longtemps pour obtenir tout ce qui nous manque aujourd'hui. Mais c'est au Président Alpha Condé de prendre en compte la situation de la commune urbaine de Kankan pour résoudre nos problèmes d'eaux et d'électricité", a-t-il exprimé.

Alors que les citoyens continuent de tirer le diable par la queue, la SEG de Kankan a expliqué récemment le manque d'eau par un problème lié aux groupes. Mais tout semble montrer que le problème est plus profond.

A suivre…

Depuis Kankan, Facély Sanoh

Pour Africaguinee.com

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap