Kaloum : Un présumé pédophile dans les filets de l’OPROGEM

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

La détermination de la sécurité à traquer les prédateurs sexuels ne faiblit pas. Le 16 septembre, Marie Gomez, directrice générale de l’Office de protection du genre, de l’enfance et des mœurs (OPROGEM), a présenté à la presse un présumé pédophile qui aurait fait plusieurs victimes. Mohamed Bangoura, âgé de 38 ans, artiste, cible des petits garçons âgés de 8 à 13 ans. Ses quatre victimes et lui habitent au quartier Tombo, dans la commune de Kaloum, selon la police.

Marie Gomez explique comment Mohamed Bangoura a été démasqué : « C’est la victime de 8 ans qui a eu le courage de dénoncer le présumé auteur au niveau de ses parents. Il leur a dit qu’il y a un monsieur qui abuse d’eux par voie anale chaque jour. C’est ainsi que la famille nous a interpellés. A notre tour, nous avons procédé à l’interpellation du présumé auteur. Les enfants ont été référés à la médecine légale. Selon le rapport médico-légal, il y a un relâchement au niveau de l’anus. Le dossier a été déféré devant le tribunal pour enfants ».

Le présumé nie les accusations. « Je vous assure que ce n’est pas moi qui déshabille les enfants, c’est eux-mêmes qui le font. C’est le plus petit qui est venu chez moi pour me dire de monter avec lui, soi-disant qu’il a un téléphone qui est verrouillé pour que je l’aide à le déverrouiller. Tout ce qui se dit sur moi n’est pas vrai. Je ne suis pas coupable», explique Mohamed Bangoura, tout en demandant pardon aux familles des victimes.

Kadiatou Diallo

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap