JO de Paris : Mamady Doumbouya assistera-t-il au match France-Guinée ?

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Dans un article dont copie est parvenue à Guinéenews via Whatsapp, le ministère de la Jeunesse et des Sports indique que le Président de la Transition Mamadi Doumbouya est invité à prendre part à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris par Emmanuel Macron. C’est l’ambassadeur de la France en Guinée, Marc FONBAUSTIER, qui aurait lui-même remis la lettre d’invitation ce vendredi matin au ministre de la jeunesse et des sports, Keamou Bogola Haba, pour être transmis au président de la transition guinéenne. « Le diplomate français lors de cette remise officielle a déclaré devant la presse nationale être honoré par la qualification des athlètes  guinéens aux JO Paris 2024 avant de laisser entendre que le président de la République, Chef de l’État, le Général de Corps d’Armée, Mamadi Doumbouya est invité à prendre part aux côtés de son homologue français à la cérémonie d’ouverture prévue le 26 juillet prochain sur la Seine à Paris en France, au pied de la Tour Eiffel, aux Jardins du Trocadéro », peut-on lire dans ledit article.

A ces jeux olympiques de Paris, la Guinée sera représentée dans plusieurs disciplines sportives dont le football. Le Syli est d’ailleurs logé dans la poule A aux côtés du pays hôte la France, des Etats-Unis et de la Nouvelle-Zélande.  Dans cette poule, la France et la Guinée s’affrontent le dimanche 28 juillet à partir de 19 heures. Mamady Doumbouya répondra-t-il favorablement à l’invitation de Macron pour assister à la cérémonie d’ouverture des JO à Paris ? Y restera-t-il pour assister au match France-Guinée prévu deux jours plus tard ? En tout cas, il est très rare que les Présidents africains déclinent une telle invitation à Paris. Pour Mamadi Doumbouya, une réponse favorable à cette invitation serait son premier déplacement officiel à Paris depuis son arrivée au pouvoir par coup d’Etat, le 5 septembre 2021. Lui qui a longtemps servi dans la légion étrangère de la France avant de rejoindre les forces spéciales de son pays sous Alpha Condé.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap