Installation du bureau UNTRG de Kagbelen: « nous demandons aux chauffeurs de ne pas laisser le volant dans la main des enfants » ( Ferebori Donzo)

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

À Kagbelen, une des communes urbaines créées par les autorités de la transition, le nouveau bureau de l’Union Nationale des Transporteurs Routiers de Guinée a été présenté jeudi 06 juin 2024, à l’ensemble des chauffeurs et transporteurs relevant de cette zone.

Ce nouveau bureau composé de 27 membres a pour président et coordinateur général de tous les bureaux de Kagbelen, Mamadou Diouldé Mombeya Diallo.

Venu marquer leur présence au côté de ce nouveau bureau communal qui voit jour depuis la création de l’Union Nationale des Transporteurs Routiers de Guinée en 1984, le chargé de la communication et des relations extérieures et de la structure au niveau de la commune, Doré l’Aîné Sé, a exhorté les chauffeurs à être beaucoup plus responsables dans la circulation.

 » M. Diouldé, vous avez les félicitations de toute la commune. On sait que derrière vous c’est tout un monde professionnalisé, qui tient route des jours comme des nuits dans ces camions (…). On voudrait que vos employés dans ces camions soient des chauffeurs professionnels mais il arrive qu’on voit des tout petits, des gamins dans des gros camions et ça fait quelquefois peur. Donc vous êtes là pour encadrer toute la corporation, félicitations et la commune est avec vous », a-t-il dit au nom de la nouvelle commune de Kagbelen.

Très heureux d’être choisi comme étant le premier responsable du bureau communal de l’Union Nationale des Transporteurs Routiers de Guinée, Mamadou Diouldé Mombeya Diallo par ailleurs président et coordinateur général de tous les bureaux de Kagbelen à cette heureuse occasion rassuré ses collègues qu’il va travailler pour l’intérêt des tous les travailleurs et de tous les citoyens de la commune de Kagbelen et l’ensemble de toutes les associations évoluant dans ce domaine.  » Je ferai tout pour défendre l’intérêt des transporteurs et l’intérêt de la commune parce qu’il faut travailler obligatoirement avec la commune. Ma mission c’est de venir régulariser le système de transport dans la commune de Kagbelen », promet le nouveau président.

Par ailleurs, le président de l’Union Nationale des Transporteurs Routiers de Guinée qui a rappelé l’historique de la faîtière et ses combats a prodigué de sages conseils au nouveau bureau qui voit le jour. « Les conseils que nous voulons donner aux 2 bureaux installés ce matin, c’est de leur dire de respecter les autorités des différentes communes dans lesquelles ils sont installés. Et d’essayer d’éduquer et de former les chauffeurs dans le cadre du respect des codes de la route. Ensuite essayer de mobiliser l’ensemble des chauffeurs, des transporteurs pour essayer de venir au secours de la nouvelle commune de Kagbelen et Tombolia »

Poursuivant, Ferebori Donzo annonce qu’ils ont été sollicités par les nouvelles autorités de la transition guinéenne pour accompagner la nouvelle équipe de la délégation spéciale de la commune urbaine de Kagbelen. « On a été sollicité par les dirigeants de leur venir en aide du fait que c’est des nouvelles communes créées, elles n’ont pas des locaux appropriés. Elles ont besoin de beaucoup de choses pour fonctionner. Donc je leur demande de faire le mieux dans ce cadre là et surtout dans l’éducation des chauffeurs pour diminuer au maximum le nombre d’accidents.

Parlant des tout-petits derrière le volant des gros porteurs dans cette zone qui enregistre de nombreux accidents suivis des cas de morts, Ferebori Donzo conseille. « Normalement toute personne qui n’a pas 18 ans, au-delà de 18 ans même ne doit pas conduire ces camions malgré que ces camions soient souples comme des voitures mais on ne peut pas donner aux enfants, parce qu’il y a la conscience, le moral et les enfants vont souvent se laisser guider par l’ambiance et c’est ce qui entraîne beaucoup d’accidents. Nous demandons aux chauffeurs de ne pas laisser le volant dans la main des enfants. Les véhicules ne sont pas faits pour les apprentissages, c’est dans les centres des auto écoles avant de le laisser avec le volant dans la circulation »

Présent à cette cérémonie, le commissaire de police Étienne Haba tend la main aux conducteurs pour une étroite collaboration parce que souvent il y a malentendu entre agents de la sécurité routière et conducteurs des engins roulants. « Il faudrait que les syndicats soient capables de venir au secours de nos agents quand ils sont en détresse puisque souvent nous avons remarqué qu’avec les conducteurs nous avons des difficultés et si les syndicats ne viennent pas au secours ça peut tourner autrement »

Pour finir, l’Union Nationale des Transporteurs Routiers de Guinée a profité de l’occasion pour présenter le nouveau bureau de l’antenne Moulins d’Afrique de Toumbolia composé de 11 membres dont une femme.

Mamadou Yaya Barry

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap