Le sinistre s’est produit au petit matin du vendredi 13 novembre 2020, précisément aux environs de une heure du matin. Ce sont  en tout, trois boutiques d’objets divers qui ont été la cible des flammes qui ont tout ravagé sur leur passage, a constaté guineenews.

Rien que le contenu de l’une des trois boutiques calcinées a été  estimé par la gestionnaire à 100 millions gnf. « On a trouvé les pompiers et les citoyens sur place. Ils ont tout fait pour défoncer les portes mais impossible. Donc rien n’a été sauvé. Je vendais des produits alimentaires; au début j’ai investi 80 millions; à ce jour, sans compter les dettes et autres je peux estimer mon capital à 100 millions », déplore Hadja Aissatou Diallo, l’une des victimes.

De son côté Moussa Barry a également tout perdu dans l’incendie: « j’étais au village lorsqu’on m’a informé que ma boutique est en feu. Suis venu trouvé que la boutique est réduite en cendre malgré que les pompiers et beaucoup d’autres personnes étaient en train de lutter avec les flammes. C’est d’ailleurs grâce à eux que les flammes ont été maîtrisées sinon il y a beaucoup de bouteilles de gaz dans le voisinage, et cela allait propager davantage le feu »,  témoigne-t-il.

Il faut signaler que c’est le deuxième incendie enregistré cette semaine aux alentours du marché central de Labé. Le premier qui s’est produit mercredi, a ravagé une maison d’habitation et deux boutiques.