Incendie à Kindia: 6 ateliers de menuiserie, une maison entière, plus de 30 millions gnf…réduits en cendres

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

On en sait un peu plus sur le bilan du gigantesque incendie survenu dans la nuit de ce mercredi 3 mars 2024 au quartier Manquepas, dans la commune urbaine de Kindia. Il n’y a pas eu de perte en vie humaine mais les dégâts sont importants. Les victimes généralement des menuisiers viennent de dresser le bilan des dégâts enregistrés dans ce violent incendie.

Selon nos les témoignages recueillis sur le terrain, un court-circuit serait à l’origine de ce grand incendie qui v’a causé d’énormes dégâts aux menuisiers, des boutiquiers et quelques citoyens de la ville des agrumes (Kindia).

Abdourahmane Camara, communément appelé maître Sôri Fôrê a vu un menuisier frôlée la mort et estime la perte des menuisiers au moins à 50 millions de francs guinéens.

 »Personnellement, je ne sais pas comment l’incendie-là s’est déclaré parce que c’est à 2 heures du matin que j’ai été alerté. On est arrivés ici tout le contenu de l’atelier avait pris le feu et on ne pouvait même pas s’approcher du feu. Je travaille avec un homme du nom de Aboubacar Sylla, il voulait descendre, malheureusement on l’a retenu. Nous avons enregistré plusieurs dégâts matériels. Dans nos ateliers, ce qu’on a perdu si on estime, c’est au moins une somme de 50 millions de francs guinéens. Rien n’a été sauvé, tout ce qui était dans les ateliers a été réduit en cendres puisque nous, tout ce qu’on fabrique, on met dans nos ateliers. C’est pourquoi nous demandons aux autorités et aux bonnes volontés de nous venir en aide car nous n’avons plus rien en ce mois de ramadan », explique t-il.

Après les 6 ateliers de menuiserie, le feu s’est propagé jusqu’à la concession de Abdoulaye Diallo. Toute la maison entière a été consumée et rien n’a été sauvé.
« Le feu s’est déclaré chez nos voisins menuisiers. Ils disent que c’est un court-circuit qui a causé ces dégâts. Dans ma maison, comme vous le constatez, tout a été brûlé. Des lits, des congélateurs, des armoires, des fauteuils, rien n’a été sauvé. En ce qui concerne la perte économique, j’avais dans la maison, une somme de 30 millions de francs guinéens. Je voulais aller faire quelques activités au village mais ça aussi a été brûlé sans compter l’argent de mes femmes. Nous avons tout perdu. Nous demandons à tous de nous venir en aide », dit-il,

Aux environs des lieux de ce drame, des maisons ont été vidées et les boutiquiers étaient obligés de faire sortir leurs marchandises qui ont été volés par des inconnus. C’est le cas par exemple de Mamadou Djouldé Djiwo Sow qui a perdu une somme de 800.000 francs guinéens et certains de ses articles. « Je ne connais pas la cause de cet incendie. J’étais couché quand on m’a réveillé en disant qu’il y a un incendie auprès. Quand je me suis réveillé c’était comme une station d’essence qui a explosé tellement que le feu était rapide. Les gens m’ont conseillé de vider ma boutique. En le faisant comme s’il y a ces événements pareils, il y a des gens qui profitent et c’est là que j’ai perdu certains de mes articles et une somme de 800.000 francs guinéens », joute-t-il.

Ce feu gigantesque a été maîtrisé par une forte mobilisation des citoyens de la ville des agrumes et les sapeurs-pompiers, disent les victimes.

Aboubacar Dramé, correspondant regional à Kindia

+224 623 08 09 10

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap