Immigration clandestine : plus de 4 000 migrants guinéens attendent d’être rapatriés (Bah Oury)

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Lors de sa conférence de presse de ce vendredi 10 mai 2024, le Premier ministre guinéen, Amadou Oury Bah a évoqué la situation des migrants guinéens se trouvant dans certains pays d’Afrique et d’Europe. Selon M. Bah Oury, ce déplacement massif des jeunes, considérés comme « des bras valides », constitue une « hémorragie pour notre pays ».

Présentant la situation, Bah Oury déclare : « Nous avons aujourd’hui près de 3 000 de nos jeunes qui attendent d’être rapatriés du côté du Niger, 1 200 du côté de l’Algérie, 400 du côté de l’Égypte et des milliers qui sont dans les camps de réfugiés en Italie, sans compter ceux aux États-Unis, dont je n’ai pas le nombre. »

En soulignant que « la question de l’immigration clandestine est un grand problème pour notre pays », Bah Oury préconise que « ce n’est pas simplement dire ne sortez pas, c’est pourquoi il faut construire le pays, construire un espoir pour que les jeunes sachent qu’ils ont un avenir ici. »

Il ajoute également que « certes, la situation est aujourd’hui difficile, mais avec l’aide de Dieu, dans quelques temps, les choses vont s’améliorer de manière substantielle. »

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap