Exif_JPEG_420

Face aux rumeurs persistantes d’une augmentation du prix du carburant à la pompe, plusieurs villes à  l’intérieur du pays sont frappées de pénurie de carburant, a appris Guineenews.

Après Lélouma, Conakry, c’est le tour de la sous-préfecture de Kamsar et de la ville de Kindia. Dans ces deux dernières localités, les prix passent de 9 000 officiellement à 12 voire 20 mille dans le marché noir.

Au regard de cette triste réalité, le Gouvernement observe un silence assourdissant et les citoyens continuent  de payer  cette fourberie des propriétaires des stations-service.