Hadj 2024 en Guinée: toujours bloqués à Conakry, une centaine de candidats au pèlerinage partagés entre inquiétude et espoir

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE
Made with LogoLicious Add Your Logo App

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

À moins de 10 jours de la fin du pèlerinage 2024, à la Mecque en Arabie Saoudite, une centaine de candidats inscrits sur la liste au compte du Gouvernement Guinéen sont toujours à Conakry. Selon des témoignages recueillis au Centre Islamique de Donka qui sert de lieu d’embarquement, parmi les 169 musulmans qui resteraient seulement une quarantaine ont pu quitter Conakry la nuit dernière aux environs de 4h du matin.

Invités à la Villa 32 dans la journée d’hier jeudi 06 juin 2024, ces candidats au pèlerinage qui ne demandent qu’à effectuer le voyage pour le Hadj ont été rassurés, disent-ils, par les autorités guinéennes qui sont en train de tout mettre en œuvre pour qu’ils puissent partir dans les heures qui suivent.

Rencontré dans la matinée de ce vendredi 07 juin 2024, au Centre Islamique de Donka, ID qui fait partie de ce groupe a fait part de ses inquiétudes. « Mon inquiétude c’est de ne pas pouvoir effectuer le voyage pour la Mecque. Nous prions Dieu et Son Messager et tendons la main aux autorités de nous aider à effectuer ce voyage. Nous avons dit au revoir à toutes nos familles un peu partout. Depuis le début des démarches, j’ai fait 4 voyages entre Kankan et Conakry. Et mon dernier voyage remonte au week-end dernier parce qu’ils avaient dit de tout faire que lundi me trouve ici » dit-il, avant d’ajouter ceci « Après un tour à la villa 32 située dans la Commune de Kaloum, il nous a été dis de revenir au Centre Islamique de Donka peut-être d’ici demain à 7h tout rentrera dans l’ordre »

Un autre candidat au pèlerinage qui semble s’en remettre entièrement à la volonté divine a laissé entendre ceci: « On nous a dit qu’une autorité guinéenne a eu des échanges avec des responsables Saoudiens qu’un vol partira demain samedi mais nous ne savons pas c’est à quelle heure plus précisément. En tout cas nous sommes assis ici avec cet espoir là. Nous avons également appris que le président aidera à ce que les gens puissent partir ».

Par ailleurs MAD a fait savoir qu’il est contrarié par le fait qu’il se retrouve jusqu’à présent en Guinée. « Mon souci c’est le fait que je n’aie pas pu voyager d’abord mais si ce voyage pour le pèlerinage se réalise je ne pourrai que remercier Dieu et son Prophète. Et si c’est le contraire aussi je ne peux pas aller au-delà de la volonté du Tout Puissant Allah », a-t-il laissé entendre.

Selon des informations reçues en off d’un responsable du Secrétariat Général des Affaires Religieuses (SGAR) un vol additionnel est prévu samedi pour ces candidats au pèlerinage bloqués à Conakry.

Mamadou Yaya Barry

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap