Guinée : Voici les couacs détectés dans le décret de nomination des magistrats

4 months ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Dans la nuit du 29 décembre 2021, le président de la république a pris un décret dans lequel il a un fait un grand remaniement au sein de l’appareil judiciaire guinéen. De la cour suprême en passant par les juridictions d’exceptions jusqu’à la justice de paix.

Cependant, en écoutant la lecture du décret sur les ondes des medias d’Etat, on constate que plusieurs magistrats ont été nommés dans deux juridictions différentes. C’est le cas notamment du substitut Amadou Oury Barry qui a été maintenu dans ses fonctions à Coyah et qui a été plus tard dans le même décret nommé dans les mêmes fonctions à N’Nzérékoré. C’est le même cas pour Mamady KEITA, précédemment juge d'instruction à Fria, il est également nommé à Kaloum et à Kindia.

Il faut aussi préciser que certains ont signalé que Monsieur Jean-Marie Kolié, nommé au poste de  conseiller chargé de mission du ministère de la justice est déjà décédé ça fait de cela 2 ans.

 Autre chose qui attire l’attention dans ces nominations c’est l’omission du Fameux Procureur de Dixinn dans le décret lu à la RTG alors que son protagoniste Charles Whrigte dans l’affaire audio a été nommé chef du parquet général de Conakry.

On constate également que les magistrats qui avaient été suspendu par l’ancien garde des sceaux ont été nommés à des nouvelles fonctions c’est le cas notamment du nouveau président du TPI de Kaloum.

MLT, guineetimes.com

 

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap