Guinée - Télécoms : Les abonnés, le calvaire.

1 month ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Parmi les secteurs pourvoyeurs de recettes, la téléphonie occupe une place de choix. L’avènement du numérique a boosté le secteur en lui donnant ainsi l’assurance de jours meilleurs. Paradoxalement l'Etat a préféré céder cette manne à des sociétés privées ! La société publique qui existait a fermé pour cause de mauvaise gestion et de mal gouvernance.

Il faut cependant noter que les abonnés payent un lourd tribut en ce qui concerne le budget téléphone au quotidien. Sur quelles bases sont fixés les tarifs de communication et internet ? Y a-t-il une association des consommateurs ? Que fait l’autorité de régulation ?

Toujours est-il que pour internet par exemple, certains des abonnés pensent que les tarifs sont plus chers que le temps de connexion qui est relativement court, sans oublier le débit qui laisse à désirer chez certains.

A défaut d’avoir une société publique, l'Etat devrait avoir un œil critique quand aux attentes des consommateurs. Avoir de réseaux fiables sur toute l’étendue du territoire national, des tarifs abordables…

La cherté de la communication est bien une réalité chez nous, qui devrait pouvoir s’amoindrir. Le pauvre consommateur n’a d’autres choix que de suivre le train, bien que par moment on assiste sur les réseaux sociaux à des appels au boycott de certains opérateurs de téléphonie de la place.

Ceci prouve à suffisance que le consommateur guinéen a encore des jours sombres concernant son budget téléphone au quotidien. D’ailleurs comment l’État peut se préoccuper à réduire les tarifs pendant qu’il augmente le prix de l’essence à la pompe et à 5% du salaire des fonctionnaires ?

Mais ça, c’était hier. Car depuis le 5 septembre dernier un nouveau vent souffle sur la Guinée. Et tous les maux qui ont conduit à ce nouveau souffle doivent être passés au peigne fin, afin que comme le dit le colonel Mamady Doumbouya, les erreurs du passé ne se répètent pas.

Il faut donc revoir les contrats et leurs contenus pour pouvoir se fixer sur le concept GAGNANT GAGNANT.

Pour le moment et ce jusqu’à preuve du contraire, le consommateur guinéen continue d’être un éternel insatisfait.

 

Par A. Ndoye BAH / Guinéetimes – 23 Septembre 2021

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap