Guinée : que reproche-t-on à Dalein et à son épouse ? Damantang sobre, mais…

2 weeks ago 22

Par deux fois de suite, le régime de Conakry a opposé au principal opposant de Guinée le refus de sortir du pays. Le dernier cas date d’environ deux semaines quand Cellou Dalein Diallo s’est vu débarquer de l’avion devant l’emmener à Abidjan pour les obsèques de l’ancien Premier ministre Hamed Bakayoko.

La question a été posée au ministre de la Sécurité et la Protection civile dans l’émission Sans Concession de ce vendredi 2 avril 2021. Mais Damantang Albert Camara s’est montré plutôt sobre en communication en abordant cette problématique.

« Je ne l’expliquais pas, puisque ça vient du procureur. Donc, j’attendais sans doute que le procureur soit devant vous. Je sais simplement qu’il y a une commission rogatoire qui englobe un certain nombre d’infractions pour lesquelles, le juge a estimé qu’il (Cellou Dalein Diallo, ndlr) doit avoir des renseignements à donner. Et c’est pour cela qu’il ne souhaite pas qu’il s’éloigne du territoire », a informé le ministre de la Sécurité, alors que sur la base juridique qui sous-tend toute cette procédure, il s’est abstenu de s’y aventurer, pour éviter tout préjudice à l’instruction en cours.

A se fier aux propos du ministre Camara, l’on s’aperçoit de toute vraisemblance que ces ennuis de Cellou Dalein Diallo sont liés aux violences postélectorales nées de son auto-proclamation comme vainqueur du scrutin présidentiel du 18 octobre 2020.

A ce jour, les carottes sont bien cuites, puisqu’Alpha Condé a été investi pour un nouveau mandat. Ce qui, de facto fait que le président de l’UFDG est obligé d’accepter ces résultats, selon des analystes.

« La question n’est pas de les accepter ou pas : la question, c’est de savoir ce qui s’est passé. Je crois que c’est un débat qui va sans doute avoir lieu devant les tribunaux », a dit Damantang Camara.

Toutefois, il a ajouté que c’est gênant d’empêcher – quelle que soit la personne – d’avoir une parcelle de sa liberté remise en cause. « Mais si la justice l’exige, je ne peux pas me faire plus fort ou plus exigent que le procureur lui-même », a-t-il recadré.

A la question de savoir pourquoi le même refus est opposé à Halimatou Dalein Diallo, notre interlocuteur a coupé court en disant que le rôle de celle-ci est plus au moins égale à celui qu’elle a joué dans la campagne.

Revoyez l’émission en cliquant ici !

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap