Guinée : Nos Premières Dames françaises

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

(Par Diallo Mamadou Dindé)

De 1958 à nos jours, les relations entre la République de Guinée et la République Française ont été souvent tumultueuses avec souvent des moments de ruptures (1964-1974).

A causes des discours aux relents nationalistes en Guinée contre la France  accusée à tort ou à raison de complots contre la Guinée, un sentiment anti-français semble être largement partagé auprès des Guinéens.

En dépit de ces sentiments anti-français, des Françaises ont été des premières dames en Guinée. Comme pour dire l’amour a ses raisons que la raison ignore.

Dédicaces à nos belles familles franco-guinéennes et à nos enfants franco-guinéens.

Voici les premières dames guinéennes d’origine françaises :

1- Mme Sékou Touré née Andrée Kourouma. Elle est née en 1934, métisse, fille d’un médecin militaire, Paul Mary du Plantier, et de Kaïssa Kourouma. Andrée se voit donner le nom de famille de sa mère, pratique courante pour les « mariages coloniaux ». Son père quitte la Guinée, au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, alors qu’elle est enfant. Elle reste sur place et est élevée à Kankan dans la famille de son oncle, Sinkoun Kaba. Elle est mariée par Sékou Touré en 1953. Elle est mère d’un enfant, Mohamed Touré.

2- Lauriane Doumbouya. Après la prise du pouvoir par le Colonel Mamadi Doumbouya le 5 septembre 2021, les Guinéens ont fini par découvrir Lauriane Doumbouya, son épouse. Cette femme française bon teint d’origine Gauloise est officier de gendarmerie et mère de 4 enfants. C’est désormais elle, la première Dame de la Guinée, jusqu’à nouvel ordre.

Diallo Mamadou Dindé

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap