Guinée/ journée internationale des droits des femmes: Kindia au cœur de la célébration de la fête de 8 mars

2 months ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

8 mars, journée internationale des droits des femmes. En République de Guinée, la célébration de cette journée a été délocalisée dans la région de Kindia. Les autorités de la transition ont ralliés la ville dès 9h ce vendredi 8 mars 2024, pour marquer cette journée dédiée à la femme.Le premier ministre Chef du gouvernement, les chefs des cabinets et secrétaires généraux des départements ministériels, les présidents des institutions républicaines et internationales, les corps diplomatiques accrédités en Guinée, la première Dame Lauriane Doumbouya étaient tous présents lors de cette célébration. 

Les femmes de Kindia et environs vêtues en uniforme ont marqué leur présence dans une ambiance totale à la place des martyrs. 

Il faut noter également la présence des forces des défenses et de sécurités composés de femmes ont défilé pour immortaliser la journée du 8 mars dédiée aux femmes. La délocalisation de cette fête est une satisfaction pour la population de Kindia a introduit le gouverneur de la région de Kindia. " C'est un grand honneur pour moi, de vous recevoir ici à Kindia. Excellence madame la première dame, je vous traduit la satisfaction de la population de Kindia pour la délocalisation de la fête des femmes chez nous. L'honneur que vous nous faites aujourd'hui, restera indélébile dans l'histoire de la région de Kindia", a souligné Général Aboubacar Sidiki Diakité.


De son côté, le secrétaire général du ministère de la promotion féminine de l'enfance et des personnes vulnérables se dit satisfait de la célébration de cette journée du côté de Kindia avant de saluer la bravoure de la femme guinéenne. Dans son discours de circonstance, le représentant résident du système des Nations Unies indique ceci : "Face à l'injustice et à la stigmatisation en plus de l’épidémie persistante à l’égard des femmes, laisse un compte pour l’humanité.

Le rapport de force dominé par les hommes, les progrès sont remis en cause avec les réactions virulentes contre les droits des femmes, corrigent actuel que l'égalité juridique ne sera pas atteint avant 300 ans.

En cette journée internationale des femmes, nous sommes donc, au côté des femmes et filles unies pour leurs droits, et, nous nous engageons à accélérer le progrès", a promis Gualbert Gbehounou

Enfin le premier ministre Chef du gouvernement a affiché sa volonté d'organiser l'année prochaine la campagne agricole dans la ville de Kindia. " Ici à Kindia, il faut que la campagne agricole de l'année prochaine puisse se préparer. Pourquoi je le dis, aujourd'hui, nous avons de l'appui de l'Inde pour qu'il y ait suffisamment du riz sur le marché économique de notre pays. 

Nous avons aussi ce qu'il faut, pour produire suffisamment, assez de riz, d’oignon... Par exemple, le Mali aujourd'hui, est un exportateur d'oignons, pourquoi pas nous. Donc, notre action dans les mois à venir en impliquant tous les secteurs, pour que, la campagne agricole puisse se faire à Kindia et qu'il y ait un plus en ce qui concerne les revenus des femmes et que la pauvreté puisse reculer. 

Hier, j'ai indiqué au fond des garanties aux entreprises de tout faire pour que le fond des garanties de soutien à l'agriculture puisse être opérationnalisé le plus rapidement que possible", a indiqué le premier ministre Bah Oury. 

Le Président de la transition le Général Mamadi Doumbouya qui était très attendu à Kindia, n'a finalement pas pris part au rendez-vous. Son épouse Lauriane Doumbouya qui était présente pour la célébration de cette journée à Kindia n'a pas pris la parole.

Mamadou Djiwo Bah pour guineeTimes.com 

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap