Guinée-Examens nationaux : 20 209 candidatures ont-elles été rejetées ?

1 week ago 18

CONAKRY-En Guinée, les examens nationaux approchent. Mais déjà une polémique enfle sur une affaire de rejet de candidatures. Alors que le porte-parole du ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation a annoncé que 20 209 candidatures ont été rejetées sur l’ensemble des trois examens nationaux (CEE, BEPC et BAC) session 2021, le directeur de l’enseignement secondaire général a apporté des précisions. 

Selon M. Abdoulaye Diarougha Diallo, interrogé par Africaguinee.com, il y a eu de la mauvaise interprétation de cette affaire. Ce haut cadre du MENA précise qu'on ne peut pas parler de rejet de candidatures alors que la liste définitive de tous les candidats n’est pas établie. 

« Les gens vont vite en besogne. Quand on envoie la liste des candidats, on contrôle d'abord. S’il y a des anomalies, on renvoie vers les écoles pour corriger. Mais si on découvre une anomalie, on renvoie les listes vers les écoles pour la correction, les gens s'empressent pour dire qu’on a refoulé des candidatures, c’est difficile. Le grand problème qu’on a en Guinée, ce qu’on n’interprète pas les choses telles qu’elles se présentent. 

On ne peut pas avoir une liste de près de 90 mille noms où il n’y a aucune anomalie. Il peut y avoir des erreurs de nom, prénom, de mois de naissance, de jour ou de filiation. Parce que c’est des hommes qui travaillent. Même le rang au niveau des examens il peut y avoir des erreurs.   Alors quand on constate des anomalies comme ça, on renvoie la liste vers les établissements pour correction (…).

Lire aussi-Dianrougha Diallo du MENA: "Pourquoi Labé a eu le plus faible taux d'admis au BEPC…"

C’est quand on aura arrêté la liste complète des candidats aux examens, c’est en ce moment qu’on dira : parmi tant de candidats, tels n’ont pas été acceptés (…) ? Il faut que les gens comprennent qu’on est dans le contrôle. Pour le moment, des erreurs peuvent amener à ce que des corrections soient apportées. C’est vrai que les contrôles sont très méticuleux, c’est pourquoi on ramène toujours vers ceux qui ont émis les listes des candidats pour corriger. C’est à cette phase que nous sommes.  Il peut y avoir des candidats qui présentent de faux dossiers, de fausses informations, pour ceux-ci, quand on aura arrêté la liste définitive, on saura ceux qui ont été renvoyés.

C’est quand on aura arrêté la liste définitive, qu’on pourra dire qu’on a tels candidats cette année. C’est seulement en ce moment qu'on peut dire voilà : tels nombres ont présenté des dossiers qui sont faux et qui ont été rejetés. Mais pour le moment on en est à l'étape de vérification et de correction. Je suppose que jusqu’à ce que la liste définitive ne soit arrêtée, il peut y avoir des choses comme ça. Et c'est quand la liste définitive est arrêtée, qu'on dit que tels nombres de candidatures ont été rejetées, et on donne les raisons » a expliqué M. Diarougha Diallo, contacté ce 4 avril par un journaliste d’Africaguinee.com.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 664-72-76-28

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap