Guinée : Alpha Condé, retour sur un troisième mandat controversé

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

En Guinée, Alpha Condé est aux mains de putschistes depuis dimanche. Premier président guinéen démocratiquement élu en 2010, il était toutefois décrié pour son troisième mandat controversé.

Arrivé au pouvoir en 2010 après plus de 20 ans dans l’opposition, Alpha Condé avait remporté le second tour devant l’ex Premier ministre Cellou Dalein Diallo En 2015, il fut réélu au premier tour. A partir d’octobre 2019, une forte contestation contre la perspective d’un troisième mandat a fait des dizaines de morts de civils.

Une nouvelle Constitution adoptée en mars 2020 devait écorner son ancienne image de réformateur et de démocrate. Ses détracteurs lui reprochent d’avoir divisé le pays pour s’accrocher à son fauteuil de Chef d’Etat.

Alpha Condé fut déclaré vainqueur de la présidentielle d’octobre dernier malgré les protestations de son principal challenger, Cellou Dalein Diallo. Cette victoire au premier tour est depuis contestée par l’opposition. Si le président Condé vante son bilan en termes d’infrastructures et de développement économique, les défenseurs de libertés individuelles dénoncent un régime répressif.

"Je me suis battu pendant 45 ans, j'étais opposant, mes adversaires sont des fonctionnaires qui sont devenus Premiers ministres après avoir mis le pays à terre. C'est extraordinaire que je sois considéré comme un dictateur antidémocrate !", lançait-il lors de la campagne pour sa réélection en octobre 2020.

Selon l’ONU, plus de la moitié de la population de Guinée vit sous le seuil de pauvreté, avec moins d’un euro par jour. L’ONG Human Rights Watch pointe pour sa part les conséquences de l’exploitation excessive de la bauxite sur l’environnement et les populations.

Ce dernier coup de force en Afrique de l’Ouest est condamné par la communauté internationale alors que la CEDEAO et l'Union Africaine appellent à "la libération immédiate et sans condition du président Condé."

 

Par Fabrice Marimootoo – 6 Septembre / AFP

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap