Guinée: 20 kilos de Cocaïnes saisis par l'office centrale d'antidrogue

1 month ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Présentation ce vendredi d'un présumé trafiquant de Cocaïne à l'office central d'anti-drogue. 20 kilos de Cocaïne ont été saisis dans les mains d'Aboubacar Keita, de nationalité Malienne par la Brigade antidrogue basé à Kourémalé dans Siguiri. Une enquête est ouverte pour interpeler tous les coupables dans ce trafic annonce l'office centrale d'antidrogue.

C'est le mercredi 17 novembre dernier que la brigade anti-drogue basé à Kourémalé dans Siguiri a interpellé Aboubacar Keita de nationalité Malienne âgé de 35 ans. Il a été arrêté alors qu'il était à bord d'une moto. Sur place, 20 kilos de cocaïne ont été saisi avec lui. Cette quantité était dans une colle scotch noir. Mohamed Mazo Mansaré, commissaire divisionnaire de police et directeur national adjoint de renseignement économique, financier et narcotique explique. « Le présumé trafiquant de drogue a déclaré qu’il a quitté Siguiri le mercredi 17 novembre 2021 aux environs de 7 heures du matin à moto. Il a été mis aux arrêts alors qu’il s’apprêtait à franchir le barrage de Kourémalé. « C’est un agent de la Brigade anti-Drogue qui s’est présenté à lui en le sommant de s’arrêter mais, il a refusé d’obtempérer. Il a donc tenté de dévier le barrage avec sa moto dans le but de fuir. Car, conscient qu’il transportait dans son sac un colis contenant de la drogue », a-t-il expliqué.

Poursuivant, le Commissaire Mohamed Mazo Mansaré a fait savoir que le mis en cause a précisé dans son audition que ce colis lui a été remis à la gare routière de Siguiri aux environs de 6 heures du matin par son ami du nom d’Amadou Sanogo, de nationalité malienne, chauffeur de son état qui était accompagné d’un homme qui serait probablement, selon lui, le propriétaire dudit colis et sa mission consistait à transporter ce colis à une personne une fois la frontière franchie.

De son côté, le mise en cause Aboubacar Keita affirme que le colis lui a été remis à la gare routière de Siguiri par un homme sans pour autant connaitre de quoi il s'agit. Et ce dernier lui aurait proposé une somme de 300mille FCFA, une fois que la marchandise franchisse la frontière.

ISK, guineetimes.com 

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap