Gouvernement Goumou : Des mécontentements ?

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Julien Yombouno, ministre de la fonction publique et le Premier ministre Bernard Goumou Julien Yombouno, ministre de la fonction publique et le Premier ministre Bernard Goumou

CONAKRY-Le Gouvernement de Transition connait sa première "secousse". Une récente décision du Ministre de la Fonction Publique et du Travail fait des grincements de dents au sein de l’équipe dirigée par Dr Bernard Goumou. L’affaire qui a fini par se transporter sur la place publique fait les choux gras des médias. De quoi s’agit-il ?

Le 18 janvier 2023, Julien Yombouno, a pris un arrêté nommant des chefs de division des ressources humaines (voir arrêté en bas de l’article) dans plusieurs structures. La Primature y compris. Ce chambardement des DRH pris de « façon unilatérale », selon des sources proches du département de la fonction publique, suscite réprobation et controverses, apprend-on.

« La cheffe de cabinet, le Secrétaire Général n’auraient pas été associés et n’ont donc pas donné leur onction », glisse une source sous anonymat alors qu’une autre nuance relevant ce type de nomination relève « du pouvoir discrétionnaire » du ministre. 

Quoique, l’acte de Julien Yombouno, à l’origine de la mise à la retraite de près de 10.000 fonctionnaires depuis son arrivée à la tête de ce département névralgique, a provoqué des mécontentements voire de petites scissions au sein de l’équipe Gouvernementale. Plusieurs ministres ont été surpris de voir une telle décision leur tomber dessus comme un cheveu, sans en avoir été informé ou consulté au préalable.

Pire, l’on reprocherait également au ministre de la fonction publique d’avoir surfé sur des critères subjectifs basés sur le népotisme. Pour l’heure, nous ne savons pas l’ampleur ou l’impact que pourrait avoir cette décision sur la cohésion au sein du Gouvernement.

Si les allégations qu’on lui colle s’avéraient, Julien Yombouno devrait-il craindre pour son avenir à la tête de ce département ? Rien n’est moins sûr. Car selon certaines indiscrétions, il aurait le soutien du Premier ministre. Le Gouvernement n’a pipé mot sur cette affaire…

Affaire à suivre…

Focus Africaguinee.com

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap