Gouvernance locale participative des collectivités: Le DG de l’ANAFIC dresse le bilan du PAGL1

5 months ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

   Dans quelques semaines la Banque Mondiale s'engagera dans le financement de la deuxième phase du Projet d'Appui à la Gouvernance Locale( PAGL2). En prélude de cette initiative dont l'enveloppe financière sera revenue à la hausse, une mission conjointe ( conduite par la Banque Mondiale et l'ANAFIC) d’évaluation à mi-parcours à séjour dans les régions administratives de Mamou, Kindia et Boké. L'objectif est de toucher du doigt les réalités sur l'utilisation des fonds mis à disposition pour le financement de la première phase du PAGL. 

     Au moins, trois communes rurales ont été visités par cette  mission d'évaluation à mi-parcours du PAGL1. Parmi lesquelles nous pouvons citées: Dounet dans la préfecture de Mamou, Boulléré dans la commune rurale de Sangaredi mais aussi le poste de santé améliorer du quartier Negueya dans la commune urbaine de Dubréka.  Partout, les communautés bénéficiaires des différents projets ont exprimés leur satisfaction. Pour le Directeur Général de l’ANAFIC, cette mission est une réussite  à partir du moment que la Banque Mondiale s'engage déjà à financer la deuxième phase du PAGL." je pense que la mission s'est très bien passée. En temps que gestionnaire de projets pour la petite expérience que nous avons, c'est l'une des rares fois que nos partenaires techniques sur la base d'un premier projet financier sans attendre sa clôture s'engage à financer une deuxième phase.   Je pense que cela  va à l'actif des autorités qui ont mis au cœur de leur gouvernance, la décentralisation et la gouvernance locale mais qui ont cru à la façon dont nos communes sont gérés malgré qu'il y a eu quelques défaillances  un moment. Dans l'ensemble nous pouvons nous estimer heureux, nous pouvons croire à  cette décentralisation puisque les partenaires nous accompagnent. Et, en matière de gouvernance par rapport à la gestion des ressources, il y a beaucoup d'améliorations  qui ont été constatées surtout à travers des outils qui ont été mis en place à travers l'approche citoyen" s'est réjouit Sékou Mawa Touré, DG de l’ANAFIC.

Depuis, la prise du pouvoir par l'armée guinéenne, plusieurs delegations commuales ont été dissoutes pour malversation financière.  Un acte du Ministère de l'Administration du Territoire et de la Décentralisation qui cadre parfaitement avec les réformes engagées par le Président de la Transition Col Mamadi Doumbouya.  Pour une meilleure gestion des ressources financières disponibles dans les collectivités, le DG de l’ANAFIC invite les administrateurs locaux à une gestion rationnelle."  Je pense qu'aujourd'hui parlé de la refondation de l’État veut dire bonne gestion des ressources disponibles.  Comme vous le savez la Guinée est un pays où les besoins vont à l'exponentiel alors que les ressources se font de plus en plus rares.  Quand nous avons l'occasion d'en avoir un peu, mieux vaut l'utiliser de manière harmonieuse et je pense que ces outils qui ont été mis en place à travers le financement des partenaires techniques et financiers concours un peu la substance. Comme je le disais ces outils permettent au collectivités non seulement de bien gérer mais aussi de selon le principe de redevabilité de rendre compte à leurs mandants. " a-t-il expliqué.

     Le financement de la deuxième du PAGL est la matérialisation l'application correcte des outils mis à disposition des collectivités.  Pour maintenir capte, Sékou MawaTouré fait quelques recommandations à l'encontre des acteurs concernés. " C'est d'abord l'application correcte des outils qui sont mis à disposition. On a beau être intelligent, on a beaucoup être riche, on a beau être ce que nous sommes, si derrière nous ne sommes pas rigoureux dans dans la gestion ressources, cela peut être une source de dérapage, cela peut être source d'erreur. C'est pourquoi nous appelons à la conscience de tous les acteurs pour que chacun partout il est puisse comprendre que la Guinée n'est plus ce qu'elle était."  a-t-il déclaré.

La Rédaction Politique 

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap