Gaoual, Chérif Bah, Cellou Baldé, Abdoulaye Bah libres : l'UFDG réagit…

6 days ago 16

CONAKRY-Le parti Union des Forces Démocratiques de Guinée a réagi suite à la libération, vendredi 16 juillet 2021, de ses cadres incarcérés depuis novembre 2020, à la maison centrale de Conakry.  

Ousmane Gaoual Diallo, Chérif Bah, Cellou Baldé et Abdoulaye Bah, ont bénéficié d'une liberté conditionnelle pour des raisons médicales. La mesure entre en vigueur ce samedi 17 juillet 21.

Dans les rangs de l'UFDG, on salue cette libération, bien qu'elle soit sous condition.

"On a toujours souhaité qu'ils soient libres parce que pour nous, les motifs de leur arrestation ne sont pas fondés. On a fait les démarches, on a recruté les meilleurs avocats du pays, on a même demandé à faire venir des avocats de l'extérieur.

Lire aussi-Urgent : une liberté provisoire accordée à Chérif Bah, Gaoual, Cellou Baldé et Abdoulaye Bah...

Si Dieu fait qu'ils soient libres aujourd'hui, même si, ce n'est pas une liberté totale, c'est une très bonne chose pour  nous. On souhaitait qu'ils soient libérés de façon définitive pour que leur honneur soit totalement blanchi.

A titre personnel, je suis très content de cette nouvelle et je pense qu'il en sera de même pour le parti. On est très content de leur libération, nous souhaitons que les autres qui sont en détention, puisse bénéficier du même statut, même si c'est une liberté aménagée.

Je parle de Foniké Mengué, de Ismael Condé, Etienne Soropogui, de Bogos etc", a réagi Kalémodou Yansané, vice-président de l'UFDG en charge des affaires économiques, interrogé par Africaguinee.com.

A suivre…

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap