Fujian : la voie de l’intégration et de la coexistence entre protection écologique et développement économique de Xiamen

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Jiang Shengyang et Yan Ke, journalistes au Quotidien du Peuple

A l’approche du lac Qinhu à Xiamen, dans la province du Fujian (sud-est de la Chine), on s’aperçoit que c’est actuellement marée haute. La vanne de marée s’ouvre, les eaux du lac coulent, les poissons nagent en amont, les aigrettes arrivent, planant au dessus du lac avant de plonger vers leurs proies. Peng Zhiwei, qui attendait depuis longtemps, a appuyé à plusieurs reprises sur le déclencheur pour prendre la photo. « L’aigrette blanche plane et chasse, ce qui constitue un paysage unique à Xiamen », a-t-il dit. Peng Zhiwei prend des photos d’oiseaux au bord du lac Chang’an depuis près de 30 ans, témoignant ainsi des changements dans cette zone aquatique.

Dans les années 1970, des digues ont été construites pour entourer le lac et les eaux usées environnantes étaient évacuées directement, avec pour conséquence que la qualité de l’eau du lac s’est fortement détériorée et que les poissons et les crevettes ont presque disparu. « Quand on marchait au bord du lac, même les vêtements pouvaient sentir mauvais », se souvient Peng Zhiwei.

Depuis 1988, Xiamen a réalisé cinq rénovations à grande échelle du lac Qiahu conformément à la politique consistant à « gouverner le lac conformément à la loi, intercepter la pollution, draguer et construire des berges, revitaliser les plans d’eau et embellir l’environnement ». Après plus de 30 ans de travail acharné, on peut désormais marcher le long des rives du lac Qinhu, dont l’eau est claire, les berges vertes et avec de magnifiques paysages partout.

Zheng Lei, né dans les années 1990, est diplômé de l’Université de Xiamen et travaille à proximité du lac Qinhu. En août 2020, il est devenu l’un des premiers « chefs citoyens du lac » de Xiamen. En mettant l’accent sur « la construction conjointe, la gouvernance conjointe et le partage », les « chefs citoyens du lac » sont recrutés au sein du Centre de protection du lac de Xiamen auprès de l’ensemble des membres de la société. Mais pour cela, il est nécessaire d’avoir des connaissances professionnelles en matière de protection de l’environnement écologique de l’eau, de gouvernance écologique de l’eau et d’autres domaines connexes. Le « chef citoyen du lac » est principalement responsable des inspections quotidiennes de la zone du lac, lors desquelles il collecte et reflète les opinions et suggestions des citoyens. La spécialité de Zheng Lei est l’écologie marine, et il a déclaré : « J’espère tirer parti de mes atouts professionnels pour contribuer à faire du lac une brillante carte de visite pour Xiamen ».

En fait, le concept de développement vert recouvre tous les aspects et tout le processus de développement économique et social, depuis le lac Qinhu de 1,6 kilomètre carré jusqu’à la ville de Xiamen de 1 699 kilomètres carrés.

Xiamen a mis en œuvre le concept de « fermeture des montagnes et reboisement » sur toute l’île, a fermé toutes les usines de sable et de gravier et a procédé à la restauration écologique et à la gestion de plusieurs mines, ce qui a entraîné une diminution continue du taux d’érosion des sols ; grâce à la création de « parcs de poche » à travers la ville, il suffit aux citadins de marcher 15 minutes pour rejoindre un parc ; afin de construire un sentier de montagne et de mer sain à Xiamen et d’étendre les espaces verts de loisirs pour les citoyens, il est prévu que la longueur totale du sentier de santé de la ville atteigne 500 kilomètres d’ici 2025.

Aujourd’hui, l’indice complet de la qualité de l’air de Xiamen, le taux de couverture verte dans les zones bâties et d’autres indicateurs environnementaux se classent parmi les meilleurs du pays ; les économies d’énergie dans des domaines clés tels que l’industrie, les transports, la construction et les institutions publiques de la ville s’accélèrent, et la consommation globale d’énergie pour 10 000 yuans de PIB régional est meilleure que celle du niveau national.

De l’accélération de la transformation et de la modernisation industrielles à l’amélioration du système de civilisation écologique, en passant par l’optimisation de l’aménagement spatial et la construction de barrières écologiques solides, les habitants de Xiamen prennent soin de la « haute apparence » de la ville et injectent une forte dynamique dans son développement grâce à l’innovation et à l’entrepreneuriat.

Ailleurs dans la ville, on peut rencontrer un équipement de visioconférence apparemment ordinaire, mais dont la qualité du son de l’appel peut atteindre le « niveau CD », qu’il s’agisse de réception ou de réduction du bruit, il est pris en charge par des algorithmes précis : quand on visite la société Xiamen Yilian Network Technology Co., Ltd., les nouvelles technologies et produits sont révélateurs.

Créée en 2001, Yilian Network Technology Co., Ltd. détient la plus grande part de marché mondiale sur le marché de la téléphonie SIP. « Le développement rapide de Yilian repose sur des années d’innovation continue dans le domaine de la communication. » Selon le personnel concerné, le personnel de recherche et développement de l’entreprise représente plus de 60 % de ses employés et la proportion des investissements annuels en recherche et développement dans les ventes dépasse 8 %.

La zone de haute technologie Huoju de Xiamen, où se trouve Yilian, a rassemblé plus de 10 000 entreprises de divers types, dont plus de 1 000 entreprises de haute technologie au niveau national ; moins de 3 % de la superficie de Xiamen contribue à 43 % de la valeur de la production industrielle de la ville.

Aujourd’hui, en abandonnant activement les industries extensives et en se concentrant sur la fabrication haut de gamme et les industries de services modernes, Xiamen remodèle son paysage industriel dans un processus de transformation et de développement. En accélérant la numérisation et l’industrialisation des industries, Xiamen va construire une nouvelle génération de systèmes industriels de technologies de l’information qui intègrent un « réseau d’intelligence logicielle de base et d’écran », favorisant une croissance rapide de la nouvelle économie ; le nombre de brevets d’invention de grande valeur pour 10 000 habitants atteint 20,8, soit 2,2 fois la moyenne nationale. De même, en 2022, l’économie numérique de Xiamen représentait 479 milliards de yuans, soit 61,5 % de son PIB, et la satisfaction des habitants à l’égard de la vie numérique se classait parmi les meilleures du pays.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap