Frontière Guinée-Sénégal: vers le déclic ?

2 weeks ago 22

CONAKRY-Fermée unilatéralement en septembre dernier, par le président Alpha Condé pour des raisons de sécurité, la frontière terrestre en  la Guinée et le Sénégal, longue de plus 300 kilomètres n’est toujours pas ouverte. Des millions de citoyens en souffrent. Les autorités des deux pays poursuivent des discussions pour arriver à un "consensus" qui tarde à être trouvé. Toutefois, un vent d'espoir d'ouverture renaît. 

La situation sécuritaire à la frontière s'est beaucoup améliorée, selon le Gouverneur de la région administrative de la Labé, qui s'est rendu récemment sur les lieux. D'après les constats de M. Madifing Diané, qui était allé faire l’évaluation sécuritaire de la frontière, les choses se sont beaucoup améliorées. 

Lire aussi-Ouverture des frontières avec le Sénégal : Le ministre Kalil Kaba précise…

"Ma responsabilité, c’est de donner mon avis sur la situation sécuritaire sur les frontières. Aujourd’hui, je me réjouis, ça s’améliore de façon considérable", a-t-il confié à Africaguinee.com.

Il a fait observer que la frontière n’a pas été fermée de façon fantaisiste. Madifing Diané rappelle que les frontières avaient été fermées entre le Mali et la Guinée, la Côte d'Ivoire et la Guinée tout comme la Sierra Leone.

"C’est une frontière très active, c'est pourquoi ça fait beaucoup de bruits, sinon c’est toutes les frontières qui ont été fermées", a-t-il martelé.

A quand la réouverture ?     

"Si les conditions sont favorables à l’ouverture de la frontière, ceux qui ont cette responsabilité vont l’ouvrir. Mais l’ouverture n’appartient pas aux gouverneurs. Notre rôle, c’est d’apprécier la situation sécuritaire", a-t-il tranché.

Interrogé récemment par les députés, le ministre des affaires étrangères, a rassuré que sur le front diplomatique, les discussions se poursuivent et qu'une fois que des solutions seront trouvées, les frontières seront ouvertes.  

"Nos relations diplomatiques continuent avec les deux Etats qui restent. Nous continuons à discuter avec ces Etats sur les mesures à prendre de part et d’autre devant permettre l’ouverture de nos frontiers (…) Les discussions continuent avec le Sénégal et la Guinée Bissau. Mais la diplomatie ne se joue pas en pleine journée. Dès que  des solutions seront trouvées aux problématiques qui sont posées, les frontières seront ouvertes », a indiqué le ministre Kalil Kaba.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap