Foniké Menguè : «Le pouvoir, une chose personnelle d’Alpha Condé»

6 days ago 21

Oumar Sylla dit Foniké Menguè était, ce lundi 11 janvier devant le tribunal de première instance de Mafanco. On lui reproche de participation délictueuse à un attroupement. Contre cette «infraction», le procureur a requis un an d’emprisonnement pour le chargé des antennes et de la mobilisation du FNDC.

La défense, elle, plaide non coupable, elle crie à un acharnement contre l’activiste : «Oumar Sylla est un prévenu dont la libération à Dixinn n’a pas plu à certains procureurs et cadres guinéens», déclare Maître Salifou Béavogui. Maître Mohamed Traoré assure que  le dossier n’aurait jamais dû atterrir devant un tribunal : «Oumar Sylla a été arrêté seul, comment peut-on parler d’attroupement ? L’infraction dont on parle ne peut exister que si vous continuez à rester sur la voie publique. Même si Oumar Sylla participait à un attroupement, il y a des procédures qu’on devait utiliser». Il déclare cependant ne pas attendre grand-chose du tribunal «Nous avons l’impression que nous prêchons dans le désert. C’est comme si les magistrats nous disaient «plaidez vite et nous allons le condamner ». J’ai de la peine parce que tout cela semble déjà ficelé».

Oumar Sylla, lui, ne semble pas ébranlé. Il réaffirme sa détermination à poursuivre le combat malgré la réélection d’Alpha Condé pour un 3è mandat : «Le peuple de Guinée est contre ce mandat de trop. Donc nous allons continuer techniquement et stratégiquement à montrer à monsieur Alpha Condé qu’il ne peut pas confisquer le pouvoir qui appartient au peuple. Alpha Condé ne peut pas faire du pouvoir une chose personnelle. Nous ferons tout pour mettre en déroute ce qu’il mettra en place pour s’éterniser au pouvoir. Il doit savoir que le FNDC, le peuple de Guinée sont là. Nous ferons tout pour lutter contre son 3è mandat». L’audience a été renvoyée au 14 janvier pour la décision.

Yacine Diallo

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap