Fonction de ministre : Le Grimpeur félicite des Grimpereaux

1 week ago 11

Pour l’heure, seul son ‘’champion’’ et son équipe l’apprécient, le portant dans leur cœur dans ses fonctions de porte-voix du goubernement. Le P’Tit Bout Kamara, ministre des PME, Conseillé spécial du chef de l’Etat, ne semble pas encombré avec ses multiples postes. Non plus, son mentor, le Prési Alpha Grimpeur, n’y voit le moindre encombrement. Celui-ci l’a bombardé à ce poste le 29 avril dernier, en remplacement de Zagamort ou (vif) Sylla. Cet ancien porte-voix de l’opposition et du gouvernement était jugé plus expérimenté et plus charismatique dans cette fonction de porte-parole que son successeur, le P’Tit Bout Kamara. Mais, au bout d’un mois de boulot, avec quelques comptes rendus du Conseil des ministres à son compteur, le ministre a convaincu le Prési Alpha Grimpeur. Récompense : compliments en Conseil des ministres. Voilà Le P’Tit Bout Kamara d’assurance dans le job. «Monsieur le Président de la République a félicité le ministre d’Etat, porte-parole du gouvernement, pour le travail déjà accompli, et tous les efforts pour relayer la parole de l’équipe gouvernementale et défendre ses positions. Surtout pour une meilleure circulation et diffusion de l’information, à même d’éclairer et mieux édifier l’opinion publique nationale et internationale. Il l’a encouragé à persévérer dans cet effort avec engagement, courage et détermination», relate le doc. Le ‘’professionnel’’, Zagamort Scylla avait-il eu droit à une telle reconnaissance ?

Aussi, la dame ‘’floue’’

Le Prési Alpha Grimpeur a distribué de nombreuses félicitations à ses Grimpereaux. La ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Emploi, Djénab ‘’Nabayagate’’ Dramé, a également été arrosée des compliments et d’encouragement. Ses efforts dans le ‘’détournement’’…pardon !, «ses efforts pour une meilleure qualification» de l’enseignement technique et de la formation professionnelle dans notre bled. Bientôt, tout le monde sera expert en détournement des deniers publics et les juges seront tranquilles.

«Le Conseil a adressé des vives félicitations à madame la ministre pour tous les résultats  obtenus, en si peu de temps, en particulier, ses efforts qui ont permis de rendre opérationnelle en 2 ans, les quatre ERAM». Selon le doc, la ministre a effectué, du 26 au 27 mai, une visite de terrain à Coyah et à Mamou dans le cadre du contrôle des travaux de construction des ERAM, Ecole régionale des arts et métiers de Coyah. Mais a assisté aussi à l’inauguration de l’ENI, Ecole nationale d’instituteurs, de Mamou et la visite de l’ENAE de Tolo, dans la préfecture. Selon la ministre, les ERAM de Coyah et de Dabola seront ouvertes à la rentrée prochaine, comme «assigné» dans sa lettre de mission.

«La ministre a mentionné que la mission a procédé à l’inauguration et à la remise officielle de la nouvelle École normale d’instituteurs (ENI) de Mamou, en compagnie du ministre de la Coopération internationale et de l’Intégration africaine et de S.E. Monsieur l’ambassadeur du Japon en Guinée».

Désormais, le bled compte dix Ecoles nationales d’instituteurs. Pour quelle qualité de détournement, que dis-je d’enseignement ?

Yaya Doumbouya

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap