Fête du 8 mars : Les art-tristes célèbrent les nounous

2 weeks ago 20

A deux semaines de la fête des nounous, des art-tristes, humoristes et comédiens du monde pastoral s’activent pour rendre la journée inoubliable autour d’un spectacle qu’ils comptent livrer en haute banlieue de Cona-cris. Le projet «Célébrons la femme» est une initiative partie d’un constat. «Généralement en Guinée, la fête du 8 mars est célébrée avec une casquette purement politique. Alors en tant qu’opérateur culturel nous avons jugé nécessaire de réunir les acteurs culturels à savoir les artistes, comédiens et humoristes du monde pastoral pour célébrer la journée que l’on perçoit comme une fête alors que c’est une journée internationale de droit de la femme», a dit le Coordinateur du projet Alpha Bacar Sank Diallo.

Au rendez-vous, le ministère de la culture de patate et de la pomme de terre, des activistes de la société civile, ministère des droits et de l’autonomisation des nounous et celle de l’action sociale et des personnes vulnérables. Selon le coordinateur dudit projet, cette journée sera célébrée en deux volets : le premier consiste en un spectacle et le second en une sensibilisation. «Au-delà de la fête que nous allons offrir aux femmes de Guinée, nous allons profiter du spectacle pour procéder à des sensibilisations contre les violences faites aux femmes et tous les maux dont souffrent les nounous en République de Guinée mais aussi au-delà de nos frontières. Donc ça sera une sorte de plateforme de communication, d’échange, de sensibilisation allant dans le sens du respect de l’équité, du genre et des mœurs».

Ces sensibilisations se feront lors du spectacle animé par les artistes tes que Lega Bah, Rica, Debbo Soussaye pour ne citer que ceux-ci.  «Ces hommes qui viendront avec leurs épouses, avec leurs sœurs ou leurs tantes, nous allons les sensibiliser afin d’éviter de maltraiter ou violenter la femme parce qu’elle est sacrée. Elle ne mérite pas d’être violentée », renchérit-il.

Parlant de la situation sanitaire qui prévaut dans notre bled, Alpha Bacar Sank rassure que des dispositions sont prises. Des kits sanitaires sont installés un peu partout dans la cour. Le lavage des mains et le port de masques seront obligatoires pour toute personne qui voudra accéder au lieu du spectacle. Une agence est spécialement recrutée pour également assurer la distanciation sociale à travers l’emplacement des chaises. «Ensuite, l’accès est limité. Seulement 500 places sont disponibles pour un espace qui doit abriter 1 500 places. C’est vous dire que tout est sous contrôle», a-t-il affirmé.

Kadiatou Diallo

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap