Fête de Tabaski en Guinée : Politiciens, qui tabasse qui ?

3 days ago 17

Autre mosquée, autres messages. La fête du mouton ou la fête sur le mouton a été une occase pour les politiciens de communier avec leurs militants. Ces derniers ont eu droit à des mots bien gentils de leur part. Quant à leurs adversaires, ils en ont eu pour leur colt. Le principal opposant à Alpha Grimpeur, La Petite Cellule Dalein Diallo de l’UFDG, a prié l’Aïd-El-Kébir à la mosquée de Dixinn-Foula, non loin de chez lui. Sait-on jamais, hein !

Selon un con(.)frère qui était sur place, l’opposant a plaidé pour la paix et la justice pour le peuple de Guinée. Il était accompagné de sa douce-moitié, Hadja Halimatou et des sympathisants de son parti. Après son souhait de bonne fête aux musulmans de Guinée, La Petite Cellule Dalein Diallo a invité les Guinéens à la culture de la paix et de la justice, en ces termes : «Je souhaite que cette fête inspire ceux qui ont la force, le savoir et les fortunes pour qu’ils mettent leurs moyens et leurs capacités au service de la justice, de la paix et dans la promotion de la fraternité entre les compatriotes. Je demande à Dieu de chasser de notre pays la haine, l’injustice, l’arbitraire, qu’Il implique tous les fils de ce pays, pour la promotion de la paix et de l’unité nationale».

 Et un mot pour les détenus politiques et aux malades, aux candidats dans les différents examens nationaux. «J’ai une pensée particulière pour nos camarades en détention. Ils sont nombreux encore dans les prisons en raison de leur activité politique. Ils n’ont pas eu, comme moi, le privilège de fêter en famille, immoler un bélier pour l’occasion. Qu’ils sachent qu’on pense à eux, que les autres guinéens qui jouissent de leur liberté pensent à eux. Et, je voudrais souhaiter prompt rétablissement à tous les malades et je souhaite bonne chance à tous nos enfants candidats aux différents examens de cette année ».

Le prési de l’Union des forces démocratiques de Guinée a adulé l’imam de la mosquée Dixinn-Foula, El Hadj Boubacar Fofana, pour la pertinence de son sermon. L’imam prêche «toujours pour le pardon, l’unité, la tolérance, la paix.» Des «valeurs qui manquent absolument à notre pays», a affirmé la boss de l’UFDG qui flétrit que les Guinéens soient «confrontés à des fléaux comme l’injustice, la corruption, la misère, l’utilisation à des fins personnelles de ressources publiques, la dégradation des infrastructures et surtout la division en partis politiques, en ethnie…» Bonne fête !

Mamadou Siré Diallo

avec guineematin.com

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap