Fermeture des Frontières : la Guinée fait un "nouveau pas" vers le Sénégal…

6 days ago 14

CONAKRY-A l'initiative du président Alpha Condé, la Guinée a fermé sa frontière terrestre avec le Sénégal, la Guinée Bissau et la Sierra Léone en septembre 2020, veille de l'élection présidentielle, pour des "raisons de sécurité". Si avec la Sierra Léone, elle a été ouverte, ce n'est pas encore le cas avec les deux autres.

Travailler de concert

Ce lundi 7 juin 2021, en marge de la célébration de la journée africaine des frontières,  le gouvernement guinéen a pris une série d'engagements envers ses voisins. Le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, a surfé sur le sujet des frontières. Il a réaffirmé dans une déclaration, l’engagement et la disponibilité du Gouvernement guinéen à travailler de concert avec les autorités des pays voisins pour faire des frontières non pas des "barrières étanches" mais des "passerelles de plaisance".

Le Général de division Bouréma Condé, assure aussi que le Gouvernement guinéen est résolument engagé dans la dynamique de la conduite du processus de pacification des frontières à travers l’exécution des opérations de matérialisation, des actions de renforcement du bon voisinage, le règlement pacifique des conflits et la coopération transfrontalière par des initiatives locales de sécurité et de développement des espaces frontaliers.

Actions en cours

Il  annonce que de nombreuses actions sont en cours de réalisation dans les zones frontalières dont entre autres  : Le renforcement des capacités opérationnelles des structures nationales de gestion des frontières, la redynamisation de la Commission Nationale des Frontières de Guinée, la poursuite des activités de coopération transfrontalière avec les Républiques de Côte-d’Ivoire, de la Sierra-Leone et du Sénégal à travers des rencontres bilatérales avec les Autorités de ces pays frères.

"Les actions ci-dessus énumérées contribuent indéniablement à la consolidation de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans les zones frontalières. Pour y parvenir, les Gouvernements des pays membres, la Commission de l’Union Africaine et les partenaires doivent redoubler d’efforts pour parvenir dans les meilleurs délais à la matérialisation des frontières afin de mettre fin aux conflits récurrents qui empêchent le développement intégré des zones frontalières", a appelé le ministre Bouréma Condé.

Lire aussi-Frontière Guinée-Sénégal: vers le déclic ?

La fermeture de la frontière entre la Guinée et le Sénégal, longue de plus 300 kilomètres, pénalisent des milliers de citoyens qui vivent notamment du commerce transfrontalier. Le ministre des affaires étrangères, a rassuré récemment que sur le front diplomatique, les discussions se poursuivent et qu'une fois que des solutions seront trouvées, les frontières seront ouvertes.  

"Nos relations diplomatiques continuent avec les deux Etats qui restent. Nous continuons à discuter avec eux sur les mesures à prendre de part et d’autre devant permettre l’ouverture de nos frontières (…) Les discussions continuent avec le Sénégal et la Guinée Bissau. Mais la diplomatie ne se joue pas en pleine journée. Dès que  des solutions seront trouvées aux problématiques qui sont posées, les frontières seront ouvertes », a indiqué le ministre Kalil Kaba.

Africaguinee.com

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap