Femme décédée à la maternité de Kankan : de lourdes peines prononcées à l’encontre des prévenus

1 week ago 11

Poursuivis pour homicide involontaire, le chef du service de maternité de l’hôpital régional de Kankan et la maîtresse des sages-femmes ainsi qu’un autre médecin dudit service ont comparu ce mardi 13 et ce mercredi 14 juillet 20021 devant le tribunal de première instance de Kankan.

Accusés d’avoir fait preuve de négligence dans l’exercice de leur fonction lors du décès d’une patiente dans la nuit du 15 au 16 mai dernier, les 3 prévenus ont plaidé non coupables.

Au terme de deux jours de débats dans ce procès, l’heure était aux réquisitoires et aux plaidoyers pour les avocats de la défense et le ministère public.

Dans ses réquisitions, le procureur de la république près le Tribunal de Première Instance de Kankan, Aly Touré s’appuyant sur l’article 216 du code pénal guinéen a requis un emprisonnement de 5 ans pour la sage femme et 3 pour les deux autres médecins, tous assortis de sursis.

 Selon Aly Touré, « ces prévenus ont manqué de professionnalisme. Ils sont donc condamnables pour négligence ».

La défense assurée par Me Mamadi Doumbouya et Me Bérété a balayé d’un revers de main les propos du procureur de la république. Ces deux avocats ont évoqué « l’inexistence de preuves » et plaidé la libération pure et simple de leurs clients.

Après avoir écouté les deux parties, le juge en charge de l’affaire a renvoyé le délibéré de l’affaire au lundi 19 juillet 2021.

Correspondant à Kankan, Haute Guinée
Téléphone : +224 620008985

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap