FECAFOOT : le président Eto’o annonce de grands changements

1 month ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Si le doute planait sur sa candidature, en raison de sa nationalité espagnole obtenue depuis 2007, la légende vivante du football camerounais, Samuel Eto’o Fils, 40 ans, se lance dans la course pour la présidence de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT). Le « Grand Mopao » a ainsi annoncé de grands changements dans le football camerounais, qui a connu récemment plusieurs crises.

L’ancien international camerounais Samuel Eto’o fils, qui faisait face à des remises en cause sur sa candidature, en raison d’une deuxième nationalité espagnole, ne compte pas abandonner ses rêves. « J’ai l’honneur et le plaisir d’annoncer ma candidature à la présidence de la fédération camerounaise de football. Après des réflexions approfondies, j’ai décidé de prendre cette initiative par amour pour le Cameroun et par passion pour le football », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

« Je me présente avec un engagement révolutionnaire de ne pas empocher un centime des indemnités mensuelles prévues pour les fonctions de président de la fédération. En effet chers amis, nous ne sommes pas un pays comme les autres. Nous sommes le Cameroun. Le berceau-tanière des Lions Indomptables, la Terre de Samuel Mbappé Leppé, la patrie de Roger Milla, la terre natale de Rigobert Song, Théophile Abega et autres Marc Vivien Foé… », A-t-il indiqué.

« Nous sommes ce pays d’hommes et des de femmes intrépides, des clubs de football de référence comme le Canon, le Tonnerre, l’Union de Douala, Dynamo de Douala, Cotonsport de Garoua, Racing de Bamboutos de Mbouda, Aiglede Dshang, qui ont montré aux nations-sœurs africaines qu’on pouvait prendre part aux plus grandes compétitions mondiales sans baisser les yeux devant l’adversité. Soyons fiers de notre drapeau, montrons notre meilleur football à la face du monde car il est notre meilleur ambassadeur. Ainsi notre hymne résonnera-t-il encore et encore dans le concert des grandes nations », a ajouté Samuel Eto’o Fils.

Élu joueur africain de l’année en 2003, en 2004, en 2005 et en 2010, Samuel Eto’o a remporté deux Coupe d’Afrique des nations en 2000 et en 2002, ainsi qu’un titre de Champion Olympique en 2000. Il a aussi participé à quatre phase finale de Coupe du monde (1998, 2002, 2010, 2014) et la Coupe des Confédérations en 2001 et 2003. Le Cameroun avait atteint même la finale de cette édition en France, mais qui sera entachée par la mort, dans le rond central, de son milieu, Marc-Vivien Foé. Victime d’un malaise, inanimé, les yeux révulsés, le Lion ne se réveillera plus de ce sommeil profond et abandonne ses coéquipiers au beau milieu de la bataille.

 

Par Mamadou Bâ - 22 septembre 2021

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap