Exclusion de Cellou Dalein de l’UFDG : le vice-président proteste…et dégrade l’huissier Me Alhassane Bah !

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

L’exclusion de Cellou Dalein Diallo du parti UFDG annoncée par le ministre porte-parole du gouvernement Ousmane Gaoual Diallo continue de défrayer la chronique.

Dans une correspondance adressée au président de la Chambre nationale des huissiers de Guinée, Elhadj Fodé Oussou Fofana a dénoncé mercredi avec force Me Alhassane Bah qui a servi l’exploit de signification au Bureau politique National.

« Nous venons par la présente vous faire part de notre étonnement quant à l’attitude peu orthodoxe d’un de vos collègues Huissier de justice. Il s’agit de Maître Alhassane BAH qui vient de poser un acte qui révèle une insuffisance professionnelle grave de sa part et une incompétence notoire de ses mandants.
En effet, dans son exploit de signification en date du 3 juillet 2024, Maître Alhassane BAH écrit être mandaté par les représentants légaux de l’UFDG, en la personne des sieurs Ousmane Gaoual DIAL LO et Lamarana Petty DIALLO, pour signifier au Bureau Politique National du Parti (UFDG) une correspondance ayant pour objet : l’exclusion du parti de Monsieur Cellou Dalein DIALLO. Or, il est de notoriété publique que le Président Cellou Dalein DIALLO est le seul représentant légal de l’UFDG et, en cas d’empêchement, l’un des Vice-présidents du parti0, explique le Dr Fofana qui ajoute que « l’huissier et ses mandants auraient dû se référer à cet effet aux Statuts de l’UFDG, à la loi sur les Associations et à la Charte des Partis politiques ».

Pour lui, « Maître Alhassane BAH ne peut ignorer cela et encore moins le fait que Monsieur Ousmane Gaoual DIALLO a été exclu de l’UFDG depuis le 1er juin 2022 ». Car « aux termes des dispositions des articles 538 et suivants du Code de Procédure Civile, Économique et Administrative, un Avocat ou un Huissier ne saurait poser un acte ou agir à la requête d’une personne qui revendique une qualité qu’elle n’a pas ou qui usurpe manifestement un pouvoir ou un titre auquel elle ne peut prétendre. En outre, dans le cas d’espèce, l’huissier a mentionné dans son exploit de signification qui a été rendu public le numéro de téléphone de Monsieur Fodé Oussou FOFANA comme s’il ignorait qu’il s’agit d’une donnée à caractère personnel protégée par la loi et dont la divulgation est prohibée ».

« Par ailleurs, vous remarquerez que la correspondance est adressée au Bureau Politique National du Parti, une instance qui n’existe pas à l’UFDG », informe le Dr Fofana.

Poursuivant, l’honorable Fodé Oussou indique qu’«au vu de ce qui précède, nous nous permettons de protester contre l’acte posé à l’encontre de notre parti et de ses dirigeants, et vous demandons respectueusement de bien vouloir rappeler à l’ordre l’Huissier de justice, Maître Alhassane BAH, afin qu’il cesse d’agir au nom et pour le compte d’usurpateurs ou encore de se faire instrumentaliser par des hommes politiques hors-la loi et en mal de légitimité ».

« En tout état de cause, l’UFDG et ses dirigeants se réservent le droit, s’il y a lieu, de saisir la justice pour obtenir al protection de leurs droits civils et politiques », promet-il.

Depuis juin 2022, Ousmane Gaoual Diallo -qui refuse son exclusion- bataille pour la conquête de la Présidence de l’UFDG. Lors de sa dernière sortie face à la presse, le ministre a déclaré qu’«il n’y aura pas de congrès sans nous. Je suis candidat et je vais gagner ».

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap