Examen d’entrée en 7ème année : les ministres Morissanda Kouyaté et Félix Lamah lancent les épreuves à Kipé

5 days ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Les examens nationaux session 2023-2024 ont démarré ce lundi 10 juin sur toute l’étendue du territoire national. Le coup d’envoi a été donné par les candidats du Certificat d’Etudes Elémentaires (CEE).

Au centre école primaire de Kipé, ce sont le ministre des Affaires Étrangères, Morissanda Kouyaté et son homologue de l’Agriculture et de l’Elevage, Félix Lamah qui ont procédé au lancement des premières épreuves.

Dans son message de circonstance, le ministre des Affaires Étrangères. Dr Morissanda Kouyaté a invité les candidats au sérieux et au calme.

« Le président de la République et tout le gouvernement remercient vivement vos différents parents respectifs (…). Vous avez accepté d’étudier pour aider votre pays et honorer vos familles. N’ayez pas peur, il s’agit d’un examen très simple. Ce que vous avez appris durant l’année scolaire, c’est ce que vous allez rendre aujourd’hui« , a-t-il dit.

Poursuivant, il dira ceci : « ne trichez pas, si vous le faites, vous faites honte à vos pères, à vos mères, à vos enseignants et à la nation. Nous n’avons pas besoin de tricheurs. Le président de la République, son gouvernement et toute la Guinée, nous n’avons besoin que d’hommes et de femmes de qualité« .

Plus loin, le chef de la diplomatie guinéenne a appelé les candidats à ne pas se presser. « Ne soyez pas pressés. Quand vous avez un examen, vous avez le temps. Si on vous a donné une heure, il faut utiliser toute l’heure. Sortir le premier et dire que moi j’ai fini, ne signifie rien, vous allez vous rendre compte après que vous avez oublié une virgule quelque part mais, vous ne pouvez plus revenir dans la classe« , a-t-il conseillé.

Et d’enchaîner en ces termes : « quand vous finissez, tant qu’il n’est pas l’heure, relisez plusieurs fois. Ce n’est pas être fort de sortir le premier. A notre époque et avant nous, il n’y avait pas assez de filles. Aujourd’hui, nous sommes heureux, la Guinée est fière d’avoir depuis 1958, mis les femmes en avant ». 

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap