ENTRE TAUX QUI S'ENVOLENT ET RISQUES DE RÉCESSION, LE CAC 40 ENFONCE UN PLUS BAS ANNUEL

2 months ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Selon les analyses de BFM 

La Bourse de Paris était sur courant alternatif ce lundi, oscillant entre hausses et baisses tout au long de la séance avec, en toile de fond, une actualité politique et macroéconomique peu engageante. Après avoir évolué en hausse en début de séance, l'indice vedette s'est ensuite enfoncé à un plus bas annuel (5.736 points) pour finalement clôturer à 0,24% à 5.769,39 points lundi soir.

L'actualité du week-end était principalement alimentée par les élections législatives italiennes dont l'issue était largement anticipée par les marchés. La coalition formée par les partis le plus à droite de l'échiquier politique transalpin à savoir Fratelli d'Italia, la Ligue de Matteo Salvini, et Forza Italia aurait récolté 43% aux élections législatives de dimanche. Sur le marché obligataire, le 10 ans italien a touché un plus haut depuis octobre 2013 à 4,52%. Le rendement de la dette française à dix ans a d'ailleurs atteint 2,71% en début d'après-midi pour inscrire un niveau inédit depuis juin 2012.

De son côté, l'OCDE vient d'abaisser ses prévisions de croissance mondiale pour l'an prochain. L'institution pointe les conséquences de la guerre en Ukraine mais aussi de l'inflation et de la crise énergétique en Europe. D’ailleurs en Allemagne, le moral des entrepreneurs mesuré par l'indice IFO est une nouvelle fois en berne et ce pour le quatrième mois consécutif. "La dernière fois que le climat des affaires évoluait à ce niveau en Allemagne, c'était pendant la crise des subprimes et la crise Covid. Une partie de ce stress économique est déjà intégrée par les marchés actions", analyse sur Twitter Alexandre Baradez, responsable des analyses marchés d'IG France. Ces craintes se matérialisent également sur les cours du pétrole, le baril de Brent perdait 1,3% à 85,28 dollars tandis que son homologue américain, le WTI, se négociait à 78,13 dollars, au plus bas depuis plus de 7 mois.

L'euro et la livre sterling en baisse

Sur le marché des changes, l'euro s'affiche en baisse face à un dollar profitant de son statut de valeur refuge. La monnaie unique perd 0,5% à 0,9646 dollar pour enfoncer de nouveaux planchers de 20 ans face au billet vert après les résultats du scrutin italien. La livre sterling n'est pas au mieux non plus face au roi dollar, la monnaie britannique ayant atteint un nouveau plus bas depuis 1971 à 1,0350 dollar plombée par les annonces budgétaires de Londres jugées néfastes pour les finances publiques. A ce sujet, une intervention de la Banque d'Angleterre ne serait pas à exclure pour enrayer la baisse de sa monnaie.

Du côté des valeurs, M6 termine en baisse de plus de 4% après avoir profité des marques d’intérêt de plusieurs repreneurs pour rafler le deuxième plus grand groupe de télévision privé de France.

Elior a connu une journée noire et a lâché plus de 25% lundi soir, plusieurs analystes doutant de la capacité du groupe à s'illustrer dans un environnement inflationniste.

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap