Energie : une société russe envisage de construire des centrales flottantes en Guinée 

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE
La société russe, Rosatom, a annoncé son intention de construire des centrales électriques flottantes pour alimenter les consommateurs guinéens, rapporte le site Sputniknews.africa. Dans un communiqué consulté par ce media russe, Rosatom a déclaré qu’un mémorandum a été signé entre sa division d’ingénierie  et des partenaires guinéens.
Ce projet, indique Vladimir Aptekarev, chef adjoint de la division ingénierie de Rosatom, « vise à développer une solution pour alimenter en électricité des consommateurs de Guinée, tant industriels que domestiques, en plaçant des centrales nucléaires flottantes munies des réacteurs RITM-200, qui ont déjà prouvé leur efficacité. »
Pour rappel, la première centrale nucléaire flottante au monde a été lancée en 2020 à Pevek, dans l’Extrême-Orient russe, marquant une avancée significative dans le domaine des technologies énergétiques. Fort de ce succès, Rosatom se tourne désormais vers l’exportation de cette technologie innovante.
En 2023, le PDG de Rosatom, Alexeï Likhachev, avait déclaré que des dizaines de pays manifestaient leur intérêt pour des projets de centrales nucléaires flottantes, soulignant l’attrait mondial pour des solutions énergétiques flexibles et efficaces.
La Guinée pourrait donc devenir l’un des premiers pays africains à bénéficier de cette technologie avancée, renforçant ainsi ses capacités énergétiques, pouvant résoudre les délestages du courant que connaissent actuellement Conakry et ses environs.
Les réacteurs RITM-200 sont réputés pour leur performance et leur fiabilité, ayant déjà été utilisés avec succès dans diverses applications.
Read Entire Article
Articles - News - SiteMap