ECHANGEUR KM 36: les riverains partagés entre espoir et crainte

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Par Ledjely.commercredi 6 octobre 2021 à 12:42

La construction de l’échangeur de Km 36 est sur le point de démarrer. Le dégagement des emprises lancé depuis plus d’une semaine suit sont cours normal. Les derniers occupants du périmètre concerné par le déguerpissement sont en train de plier bagage.

Les nombreux chantiers annoncés par le président déchu continuent de voir jour à Conakry. Quelques mois après le début de la construction de l’échangeur de Kagbelen, c’est au tour de celui de Km 36 de commencer. Pour les riverains de la nationale n⁰1, c’est une joie de voir ces travaux débuter même s’ils restent peu confiants. « Si le travail avance et va loin, c’est sera une bonne chose pour tout le monde parce qu’ils sont venus une première fois casser mais rien n’a été fait. Donc je demande aux citoyens de patienter et voir la suite du travail qu’ils ont commencé. Si c’est la même entreprise qui travaille à Kagbelen et à 36, je leur demande d’achever le chantier de Kagbelen avant d’attaquer ici pour ne pas créer d’embouteillages et plus de problème parce que ce sont les rentrées et sorties de Conakry », a confié Barry Souleymane, marchand aux abords de la route.

Des citoyens tentent de sauver ce qui peut l’être

Les opérations de déguerpissement ont commencé depuis plus d’une semaine et un  échangeur sera construit selon les autorités. Sur place, alors que les machines sont déjà en mouvement, les occupants et les vendeuses s’activent pour sauver leurs marchandises ou des objets de leur maison pouvant encore servir comme les tôles, les portes. Une dame, propriétaire d’une concession qui a en partie été cassée n’a pas souhaité se prêter à nos questions. En off, elle nous a fait comprendre que « puisque l’Etat a besoin de ce qui lui appartient, elle ne peut qu’accepter».

Du côté des motards et chauffeurs, l’espoir est palpable. Pour eux, cet échangeur est le remède efficace des embouteillages. Car une bonne partie de la voirie est occupée. « Nous sommes ravis de cette réalisation, ça va nous aider surtout avec les embouteillages », a fait savoir Camara Dantily, taxi motard. Toutefois, avec l’arrêt des travaux de l’échangeur de Kagbelen, il reste plutôt méfiant et demande l’accompagnement des nouvelles autorités. « Nous demandons aux autorités de vraiment faire avancer ces deux chantiers en même temps, surtout d’accélérer sinon les deux principaux accès à la ville de Conakry seront bloqués », a-t-il lancé.

Pour la réalisation de cette voie, une déviation est entrain d’être faite avec un fossé pour le passage des eaux et une canalisation pour la SEG.

Il faut rappeler que le carrefour du Km 36 avait fait l’objet de réfection en 2018, ceci lors de la construction de la route Km36-Coyah.

Elisabeth Zézé Guilavogui

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap