Durée de la transition : voici la proposition la coalition de Lansana Kouyaté

2 weeks ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Les cadres du ministère de l’Administration du territoire et de la Décentralisation ont présenté ce vendredi 29 avril la synthèse des propositions du chronogramme de la transition amorcée depuis le 5 septembre 2021.

Une cérémonie qui a été rehaussée de la présence des représentants des plateformes des organisations de la Société civile, des centrales syndicales, ainsi que des coalitions politiques, dont la Convergence Centriste pour l’Espoir (CCE)  dirigée par l’ancien Premier ministre Lansana Kouyaté, par ailleurs président du Parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN).

En marge de la cérémonie, Lansana Kouyaté a présenté la proposition de sa coalition politique en ces termes :

« C’était pour présenter ce que les différentes coalitions, ensuite, les différentes plateformes de la Société civile et le Syndicat ont proposé. Vous vous rappelez, au Palais Mohamed V, le ministère de l’Administration du territoire et de la Décentralisation nous avait proposé un chronogramme. Les dates n’étaient pas fixées,  mais au moins le contenu. C’est ce qu’on cherchait.

A notre niveau, nous avons d’abord examiné le contenu. Et depuis 2009, j’ai toujours dit que fixer la date avant d’en connaître le contenu était illusoire.  Vous avez vu ce qui s’est passé en 2009, ça a été reporté trois fois. Parce que c’était hasardeux de fixer les dates. Nous avons demandé. Cela a été respecté, parce que maintenant eux, ils proposent les dates qu’ils nous envoient. Et les partis réagissent. Est-ce la dernière réunion ?

Je ne crois pas. Il faut y aller étape par étape, tamiser, sans perdre trop de temps,  jusqu’à ce qu’une date définitive soit trouvée. On veut sortir la Guinée de ces errements politiques.

On veut que ce que le Guinéen dit aujourd’hui, ce dont il se plaint aujourd’hui, qu’il n’ait pas à s’en plaindre  toujours, sans quoi, adieu le développement. Voilà la vérité !

Mais pour le faire, il faut qu’il y ait des consultations. Il faut que tout le monde soit là. Oui, je n’aime pas ce que tu dis, mais je te laisse le dire. On croise. Et peut-être que des choses ont été perdues déjà en cours de chemin qu’on pourra rattraper après. C’est mon désir le plus ardent.

Ma coalition a proposé 24 mois, à compter du mois de juin 2022″.

Sur le même sujet

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap