Droit de réponse UFR: «Tibou est l’expression de la malhonnêteté et de l’ingratitude»

1 week ago 16

La Lancedans son édition du 19 mai 2021, numéro 1266, avait publié la deuxième et dernière partie d’une longue interview de Tibou Kamara, ministre d’Etat conseiller personnel de Alpha Condé, ministre de l’Industrie et des PME. Le nouveau porte-parole du gouvernement y a abordé, entre autres, ses inimités avec Sidya Touré, président de l’Union des forces républicaines (UFR), tout en l’égratignant au passage. Le parti a cru bon de réagir à ses déclarations, à travers son secrétaire exécutif Saïkou Yaya Barry. Bon appétit !

Dans une interview au Journal La Lance, relayée en partie par le site internet www.kababachir.com, Tibou KAMARA récidive dans ce qu’il sait faire le mieux : calomnier. Cette interview est réellement l’expression de la mauvaise foi que nourrit Tibou Kamara envers le Président Sidya TOURE.  En se fondant sur des faits vérifiables, cette analyse se veut à nouveau révélatrice de ce qui caractérise ce garçon de chambre d’hôtel, mentir pour exister, mentir pour bénéficier d’une place de choix dans les régimes en déclin.

En effet, comme il en dispose seule l’expertise de falsificateur des faits même les plus tangibles, Tibou KAMARA évoque : «(…)Ce fut un collaborateur du président Lansana Conté, mais ce n’était plus son ami. Conté l’a regretté d’ailleurs qu’il en soit ainsi, après lui avoir donné sa chance à servir le pays et surtout favoriser son retour en Guinée. (…)»

De ces propos, comment alors se fait-il que Conté ait regretté le départ du MEILLEUR PREMIER MINISTRE DE TOUS LES TEMPS DE LA GUINÉE ? C’est parce qu’il s’est finalement rendu compte que les brouilles créées, entre autres par des personnes cachées dans l’ombre dont Tibou, ont sérieusement desservi la Guinée.  Certaines personnes à qui Lansana Conté s’est confié sont encore vivantes et ce, au soir de sa vie.

S’agissant de ce qui est de la chance donnée à Sidya TOURE pour servir la Guinée, nous en sommes honorés car ce choix résulte d’un exploit réalisé par  un homme, que lui Tibou tente de souiller en vain, dans un pays frontalier qui vivait le même contexte de crise des années 1990 dont il avait relevé le défi. La nomination de Sidya TOURE en qualité de Premier ministre, homme d’expérience et de compétence, a sauvé une Guinée au bord du gouffre. Le résultat, tous les Guinéens le savent et les honnêtes personnes en sont fières et voudraient que cela  continue à travers le plan Guinée vision 2010 dont il est le principal auteur.

Autre gros mensonge de Tibou à l’allure gâteux.

En affirmant que l’opportunité d’être Premier ministre est celle qui favorisa son retour en Guinée reflète la vraie identité de l’homme falsificateur des faits. Rafraîchissons alors la mémoire de Tibou Kamara, certainement hantée par les esprits des victimes des différents régimes qu’il a servis : Sidya TOURE a commencé à investir en 1986 au moment où peu de Guinéens avaient les possibilités en donnant ainsi vie au contenu de  la nouvelle vision libérale promue par le régime de Lansana CONTE. Lui et des partenaires nationaux et étrangers investirent dans les secteurs essentiels de la vie socio-économique du pays. Ils construisirent le groupe scolaire Victor Hugo,  installèrent des structures telles que : SOFIG (Société financière de golfe), SOFIMMO (Société financière et immobilière), reprirent des entreprises telles que : Sobragui, Bonagui, SOPEC Kamsar, Entag allumettes etc…. A lui seul, il investit dans l’agriculture et possède plus de 500 hectares de plantations. Selon des proches du Général CONTE, ce qui le séduisit et chercha à  faire de lui son Premier ministre. Aujourd’hui, l’on peut interroger l’opinion en ces termes : De tous ceux qui disent se battre pour le bien-être des guinéens, qui a pu faire mieux ? En tout cas, pas Alpha Condé, vendeur d’illusion et concepteur du terme « plus le mensonge est gros, plus le Guinéen te croit ».

Alors pourquoi le mensonge ne serait pas l’exercice favoris de Tibou Kamara, son désormais disciple ?

Il s’avère avec ces faits indéniables que Tibou, en plus d’être de mauvaise foi, est un grand menteur dans le sens de son maître du jour. Il en sort, tous les jours, de plus gros en pensant comme Alpha que les Guinéens sont toujours, et pour l’éternité, friands de leurs gros mensonges. C’en est vraiment un que d’affirmer que la nomination de Sidya Touré fut l’occasion de son retour en Guinée.

Comme disait l’ancien président américain Abraham Lincoln: « On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps. » Comme on peut le constater, le mensonge ne peut résister à la rigueur des faits vérifiables. Un mensonge envers un homme ne peut qu’être l’expression de la mauvaise foi. Tibou  est  l’expression de la malhonnêteté et de l’ingratitude.

Le Général Nouhou Thiam s’il était vivant ne me dirait pas le contraire. Tous ceux qui ont soutenu Tibou Kamara ont été victimes de ses agissements. L’avenir proche  nous permettra d’extirper ce satané Tibou à l’enveloppe humaine et tous ceux qui sont comme lui de notre riche et beau pays. C’est à ce prix que la Guinée retrouvera son harmonie.

Honorable Saikou Yaya BARRY

Secrétaire Exécutif de l’UFR

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap