Dr Ousmane Kaba : « parmi les grands partis, aucun ne doit être porte-parole du CPP, pour ne pas avoir un avantage »

1 week ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Le choix de Cellou Dalein Diallo comme porte-parole du Collectif des Partis Politiques de Guinée (CPP), est à l’origine de la première implosion que la classe politique s’apprête à vivre depuis le renversement du pouvoir d’Alpha Condé le 5 septembre dernier.

Interrogé au sortir de leur rencontre ce jeudi 13 janvier au siège de l’UFR, Dr Ousmane Kaba estime que pour le bien être de leur plate-forme, aucun acteur issu d’un grand parti ne devrait être désigné comme porte-parole, faisant ainsi allusion à Cellou Dalein de l’UFDG.

« Nous nous sommes réunis pour que la classe politique parle d’une seule voix. Mais comme vous le savez, c’est une classe qui est traversée par des divergences. L’ANAD et certains alliés veulent imposer le président Cellou comme porte-parole du CPP. Ce qui ne nous semble pas judicieux, parce que nous avons pensé que parmi les grands partis, aucun ne doit être porte-parole pour ne pas avoir un avantage électoral, ce qui est normal. Et c’est la raison pour laquelle nous avons choisi Dr Makalé Traoré. Mais certains veulent imposer le président de l’UFDG, ce qui n’a pas de sens », a-t-il expliqué.

Dr Ousmane Kaba a estimé que ce sont des discussions normales qui doivent exister entre partis politiques.

« Dans tous les pays du monde les partis politiques ne peuvent pas être d’accord sur tout, mais en réalité les discussions continuent, vu que le président Sidya Touré fait de la médiation dans ce sens, nous verrons ce qui va en sortir », a-t-il conclu.

MohamedNana Bangoura

Articles similaires

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap