Dr Ibrahima Sory (ADC-BOC) répond au PM Bah Oury : « On dit transition, on n’a pas dit mandat »

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Le premier ministre était face à la presse la semaine dernière à Conakry. Amadou Oury Bah a défendu que la transition ne consiste pas simplement à organiser des élections et à céder le fauteuil.

Cet avis n’est pas partagé par le président du parti ADC BOC. Pour Dr Ibrahima Sory Diallo, la transition n’est pas un mandat. Il estime donc que c’est nécessaire d’organiser dans un meilleur délai des élections pour favoriser l’arrivée à la tête du pays, d’un président démocratiquement élu.

« Vous savez ce premier ministre n’est pas à jour et c’est ce qu’il faut regretter. Lorsque ce premier ministre va jusqu’à nous dire que certains acteurs politiques pensent que la transition consiste à organiser les élections et céder le fauteuil, c’est vraiment déplorable. La transition ne consiste à rien que de faire les réformes transitionnelles pour céder le fauteuil à un groupe qui sera plus éligible et légitime pour conduire la nation. On dit transition, on n’a pas dit mandat. Il était là et il a lui-même dit si la transition dure, ça devient compliquer. Et, aujourd’hui c’est lui qui vient nous dire encore que la transition ne consiste pas à transférer le pouvoir, mais c’est grave. Je crois que le CNRD doit faire beaucoup attention avec ce premier ministre sinon c’est lui qui va créer des problèmes populaires ici. Parce que, lorsque vous mettez un premier ministre qui a toujours dans sa philosophie de l’attaque, de va-t’en- guerre les choses vont continuer à s’empirer », a dénoncé Dr Ibrahima Sory Diallo, coordinateur de la convergence des acteurs sociaux politiques guinéens au cours d’une interview qu’il a accordé le mercredi 15 mai 2024 à Mosaiqueguinee.com

Mama Adama Sylla

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap