Dr Faya tacle certains acteurs politiques : « derrière leurs positions, il y a une volonté d’imposer une pensée unique » 

2 weeks ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Aux yeux de certains observateurs, l’absence vendredi de certains acteurs politiques à la rencontre de restitution organisée par le MATD doublé de leur prise de position dans les médias sur la durée de la transition, laissent transparaître leur volonté de ne prendre en compte que les propositions émanant de leur camp.

Une attitude vigoureusement dénoncée Dr Faya Millimono ce samedi 30 avril 2022 au cours d’un entretien avec notre rédaction.

«Il faut découvrir derrière les positions de certains collègues acteurs politiques, une volonté d’imposer une pensée unique. C’est-à-dire que pour eux, il n’y a de raison que la leur. Leur parole c’est le Coran ou la Bible», a fustigé le président du parti Bloc Libéral.

«Nous sommes dans une République, chacun doit souffrir d’entendre l’autre exprimer son point de vue. C’est malheureusement le contraire que nous vivons avec ceux qui se disent des grands démocrates en train de se battre pour des valeurs. Les positions sont exprimées, à chacun d’argumenter sa position au lieu de prendre les autres pour des imbéciles», a préconisé Dr Faya Millimono.

L’homme va jusqu’à pointer du doigt certains acteurs politiques qu’il trouve en train de craindre pour leur passé dans la gestion des affaires publiques.

«De plus en plus on découvre qu’il y a non seulement la mauvaise foi, les vraies raisons que certains qui ne soient pas au tour de la table sont ailleurs. Est-ce que la CRIEF n’est pas une raison ? Est-ce que d’autres ne sont pas en train de craindre pour leur passé ? On ne doit pas prendre ce pays en otage. Les points de vues sont exprimés, à chacun d’argumenter son point de vue pour que sereinement, par respect mutuel, qu’on arrive à une solution consensuelle. Ça ne sera ni contre quelqu’un ni pour quelqu’un. Mais, ça sera le consensus qui se sera dégagé. Mais d’autres ne veulent pas cela. Ils veulent que les élections se tiennent demain. Comme ça, la junte n’aura pas de temps suffisant pour leur poser des questions. Ils se cachent derrière des revendications farfelues et parlent de médiateur international. On a vu les Saïd Djinnit et les Sambass en Guinée. Qu’est-ce qu’ils ont apporté à la Guinée ? Rien ! Ces politiques doivent souffrir que d’autres aient des points de vues différents des leurs», a lancé sans détour Dr Faya Millimono qui trouve juste les actions que mène le CNRD.

Mamadou Sagnane

Articles similaires

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap