Division au sein du CPP : « si la classe politique s’entendait, c’est ce qui allait surprendre » (Fodé Oussou)

1 week ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Le Collectif des Partis Politiques de Guinée (CPP) qui réunit l’essentiel des coalitions politiques du pays (sauf RPG-AEC) tend vers l’implosion.

En tout cas, au sortir d’une rencontre ce jeudi 13 janvier au siège de l’UFR de Sidya Touré, ces acteurs ont été incapables de se mettre d’accord sur le choix de celui qui devra porter la voix de la plate-forme.

Selon Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG, les coalitions qui ne sont d’accord que Cellou soit leur porte-parole peuvent aussi créer leur plate-forme et claquer la porte du CPP.

« Si la classe politique s’entendait, c’est ce qui allait surprendre. Si on ne s’entend pas, évidemment il y aura deux groupes qui vont agir. Il reste entendu que si les autres n’acceptent pas cette proposition, ils sont libres de former leur collectif et trouver leur porte-parole. Nous, nous avons dit qu’en attendant, le président Cellou de l’ANAD et Dr Makalé de la CORED, vont, pour les trois premiers mois, porter notre voix. Je le dis encore, si on ne s’entend pas, il n’y a pas de raisons qu’ils créent eux-aussi leur plate-forme et choisissent leur porte-parole. Quand on a fait notre proposition, on a apporté des arguments, ils n’ont apporté aucun démenti parce qu’on n’est pas dans un débat de personne. Quand un leader de parti politique pense que quand Cellou Dalein devient porte-parole, ça aura de l’influence sur son électorat, moi je dis qu’on ne sait pas pourquoi on s’est réuni », a-t-il lancé.

MohamedNana Bangoura

Articles similaires

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap