Diecké/Yomou : Tenue du forum national des jeunes pour une transition apaisée

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Une centaine de jeunes, adolescents et encadreurs venant des six  préfectures de la région forestière viennent de  clôturer  trois jours d’échanges  et d’expériences  au  compte du forum national des jeunes pour une transition apaisée dans la  sous préfecture de Diécké. L’objectif se résumait  sur  deux aspects  à savoir  l’objectif global et spécifique. Celui global consite à promouvoir la participation de la jeunesse dans le processus de consolidation de la paix et de l’unité nationale pour une transition inclusive et apaisée.

Et ceux spécifiques  visent à organiser 4 foras  régionaux pour recueillir les doléances des adolescences et jeunes sur leurs avis, attentes et préoccupations tant en milieu urbain que rural; partager le contenu des consultations nationales des adolescents et jeunes; recenser des recommandations et des résolutions pertinentes à l’endroit du gouvernement et autres acteurs impliqués sur la question de la jeunesse; recueillir les avis et perceptions de 250 adolescents et jeunes par région administrative sur la perspective de la révision de la politique nationale de la jeunesse;  formuler des propositions et recommandations pour la mise en place du Conseil national des jeunes; vulgariser la charte de la transition, la CDE, les ODD et d’autres instruments nationaux et internationaux de promotion de la jeunesse ; et favoriser les échanges d’expériences entre les  jeunes adolescents en matière de consultation de  la paix.

Les activités du forum ont été officiellement lancées par le Gouverneur de la région de N’zérékoré, Lamine Kéita en présence des autorités administratives, préfectorales, sous-préfectorales,  des cadres du ministère de la Jeunesse  et des  Sports ainsi que  les partenaires techniques et financiers.

Dans son discours de souhait de bienvenue, le gouverneur de N’Zérékore a lancé un appel aux organisateurs sous ce thème : « je vous invite au cours de cette rencontre régionale, organisée par le ministère de la Jeunesse et des Sports à vulgariser la charte de la transition, à faire des propositions et recommandations correctes et concrètes en tenant compte des réalités régionales, préfectorales et communales. Ce forum loin d’être une occasion de festivité et de réjouissance, se veut à cette période cruciale de la transition de notre pays que la refondation de l’Etat nécessite une réponse adéquate qui se traduira par la création de l’emploi, des infrastructures sociales économiques de base pour un développement harmonieux et équilibré de notre pays. »

Pour Seny Demba, conseiller chargé des questions de jeunesse auprès du ministre : « Il est imprudent aujourd’hui de concevoir tout programme de développement en Guinée sans impliquer la jeunesse. C’est pourquoi, nous avons pris cette initiative sous la directive de monsieur le ministre qui a reçu les instructions fermes du président de la transition,  le colonel Mamady Doumbouya pour ce qui est  de l’implication des jeunes à la réussite de cette transition.

Donc, nous sommes en train de jouer notre partition en informant des jeunes sur tous les aspects positifs de cette transition mais aussi en les amenant à jouer pleinement le rôle qui les revient ».

Selon Youssouf Saran Donzo,  le directeur  national adjoint de l’Emploi et auto-emploi des jeunes au compte du ministère de la Jeunesse et des Sports. « Les thématiques que nous avons abordées notamment les travaux de groupe, sur la synthèse des consultations qui ont permis de recueillir les avis de 20 000 jeunes sur l’ensemble du territoire. Les jeunes de la région forestière ont apporté des observations pertinentes, des amendements nécessaires. Nous Créerons un cadre d’échanges et de concertation entre les jeunes sur le processus de consolidation de la paix. Au-delà, les recommandations et avis des jeunes seront intégrés dans le cahier de doléances que nous transmettrons aux autorités de la transition. J’avoue que je suis très content car ce que j’ai vu au niveau de la participation des jeunes et adolescents, au niveau des encadreurs, c’est rassurant. J’interpelle les jeunes d’accepter d’être responsables par ce que la vision du ministère de la Jeunesse et des Sports, c’est de participer à la construction d’une jeunesse responsable engagée solidaire sur l’ensemble du territoire national », a-t-il dit.

Présent au forum des jeunes, Roger Lamah, chef de bureau par intérim au compte de l’UNICEF N’Zérékoré s’est félicité de la tenue de ce forum des jeunes et adolescents qui consiste à présenter la convention relative aux droits des enfants que la république de Guinée a ratifiée en 1990.

Pendant ces trois jours d’échanges d’expériences, plusieurs participants ont exprimé leurs satisfactions pour l’organisation de ce forum initié par le ministère en charge de la Jeunesse. C’est le cas des  DPJ de  Yomou,  de Guéckédou, de Macenta, mais aussi  des participants  qui lancent un appel aux autorités de la transition de prendre en compte les doléances des jeunes, d’accepter  d’être avec eux.

Articles similaires

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap