DIALOGUE POLITIQUE : l’UFDG fixe les préalables

2 days ago 7

Face à la polémique, l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) sort du silence et se prononce un peu plus sur le dialogue. La tribune collective de la bande à Ousmane Gaoual, le retour surprise de Souleymane Thiangu’el Bah, et les commentaires controversés auxquels ces actes ont donné lieu poussent le parti de Cellou Dalein Diallo à sortir de sa réserve, sans doute pour éviter une scission plus prononcée de la formation politique. 

Ainsi, le Conseil politique, après une réunion extraordinaire tenue ce mercredi 9 juin, a décidé à ‘l’unanimité » que le parti s’abstienne de tout commentaire sur le dialogue politique aussi longtemps que:

Les cadres et militants de l’UFDG de l’ANAD et du FNDC seront maintenus
en prison; Les bâtiments de l’UFDG abritant son siège et ses bureaux seront fermés et
occupés par les forces de défense et de sécurité; Le PRÉSIDENT du Parti, son épouse et ses proches collaborateurs seront
arbitrairement privés de leurs droits et libertés de voyager.

Ce sont donc là les exigences que l’UFDG pose pour pouvoir ne serait-ce que se prononcer sur le dialogue politique que les acteurs politiques internes et ceux de la communauté internationale appellent de leurs vœux.

Ci-dessous le communiqué du l’UFDG

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap